Interview écrite


6 juin 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Chantal Grandjean, auteure de « Le Cabanon de la Marine »

Chantal_Grandjean_EdilivreDepuis quand écrivez-vous ?
J’écris depuis longtemps mais à part quelques nouvelles parues dans des magazines et dans un recueil, c’est la première fois que je franchis la porte de l’édition avec Edilivre pour un roman jeunesse.

Présentez-nous votre ouvrage en quelques mots.
Il s’agit d’un roman destiné aux enfants de 10/12 ans. Dans cette histoire, les personnages principaux (deux garçons de 11 ans) font des bêtises. Ils exaspèrent tout le monde jusqu’à leur copine, Amandine. On va essayer de les calmer. Pendant ce temps, un mystère va les surprendre…

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Je connais les enfants et leur approche de la lecture. Ils aiment se faire de petites frayeurs à condition d’être rassurés. J’ai donc mené l’histoire par le fil conducteur du mystère en évitant de provoquer des cauchemars ! J’ai voulu aussi démontrer qu’en n’importe quel chenapan existent un cœur et des sentiments.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Difficile pour l’auteur de répondre… Je reprends donc l’avis du Comité de lecture Edilivre : roman plein de fraîcheur, écriture simple et fluide, une retranscription juste des émotions, une énigme à résoudre.

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour écrire ce livre ?
Le monde de l’enfance, l’éveil des sentiments, la transmission du respect et des règles de vie au travers des générations.

Outre la littérature jeunesse, êtes-vous également attirée par d’autres genres ?
Je compte viser par la suite d’autres tranches d’âge : la petite enfance (histoires illustrées), l’adolescence et le monde adulte (histoires d’amour !).

Des projets d’écriture pour l’avenir ?
Je suis en train de terminer un second livre jeunesse : une suite en quelque sorte du  » Cabanon de la Marine  » puisqu’on y retrouve les mêmes personnages pour une autre aventure.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je souhaite que les jeunes lecteurs prennent du plaisir à lire cette histoire et s’y retrouvent un peu. Pas de plus belle récompense pour moi !
.