Interview écrite


30 décembre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Céliane Guillo-Roy, auteure de  » Valienka Tome I « 

Céliane_Guillo-Roy_EdilivrePouvez-vous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Mon ouvrage est un roman de fantasy. On y suit l’histoire d’une jeune femme, Lyvvi, qui se retrouve mêlée à une guerre qui fait rage depuis des siècles entre les différents royaumes qui régentent le monde de Valienka.
Cette histoire est écrite à travers une alternance de deux intrigues qui se rejoignent et se complètent. L’une d’elle, située dans le passé, montre comment d’enfant abandonnée elle va devenir, au gré de ses rencontres, l’une des armes principales d’un homme cherchant à dominer les peuples de Valienka. Celle se déroulant dans le présent, met en place la manière dont, prisonnière, elle tente avec l’aide des autres prisonniers de regagner sa liberté et la protection d’un peuple.

Comment vous est née l’envie d’écrire ?
Depuis que je suis enfant j’ai toujours aimé inventer des histoires dans ma tête. La plupart d’entre elles se basaient souvent sur des détails que j’observais autour de moi ou en essayant d’imaginer une suite à des livres que j’avais adoré et dont je ne voulais pas voir la fin. Il y a deux ans, environs, j’ai décidé de mettre sur papier celle qui occupait la plus grande partie de mon imaginaire.

Quelles ont été vos influences pour créer l’univers de votre roman ?
Mon écriture a été influencé par bien trop d’auteurs pour que je puisse tous les citer, les principaux étant J.R.R Tolkien, Michel Robert, Pierre Bottero et Glen Cook. Mais je me suis aussi inspirée des mythologies et des légendes du monde entier, ainsi que des évènements de tous les jours et des conversations entendues.

Votre roman s’adresse-t-il à un type de lecteur en particulier ou est-il familial ?
Mon roman s’adresse en particulier à un lectorat avertis n’ayant pas peur du sang et des détails, parfois, crus. En effet, comme le montre le tout premier chapitre, des scènes violentes ou érotiques sont présentes. Mais je m’attache aussi à l’évolution psychologique de plus en plus sombre du personnage principal.

Travaillez-vous à une suite ?
Ce roman est le premier tome d’une série. Valienka étant un monde issu de mon imagination, je n’exclue pas la possibilité, une fois cette série terminée, de me lancer dans l’écriture d’histoires qui viendront s’ajouter ou qui reprendront des évènements évoqués.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
J’espère vous allez aimer ce livre et que je vous retrouverai pour la suite.