Rencontre avec…Catherine Corsetti

Catherine Corsetti, Mes mots venus d’ailleurs est votre premier roman publié chez Edilivre, de quoi parle t’il ? Il parle du destin, du libre arbitre des hommes face à celui-ci, de la quête spirituelle, de la vie après la mort….J’ai essayé de rassembler toutes ces interrogations à travers une histoire d’amour. « A-t-on un destin écrit à l'avance ou sommes-nous maîtres de nos choix de vie ? » voila la question que l’on retrouve en 4ème de couverture de votre livre. Quelle serait votre réponse ? Je n’ai pas de réponse évidemment, je serais tentée de dire les deux. Nous pouvons avoir une ligne de vie définie à l’avance et faire le choix de la suivre ou non…A certain moment le destin nous murmure un chemin possible nous pouvons faire le choix de ne pas le suivre par peur ou parce que nous ne sommes pas prêt à cela, il se représentera sans doute à nouveau quelques temps plus tard. Ainsi oui nous avons notre libre arbitre mais le chemin est tout même là… Voulez-vous faire passer un message à vos lecteurs avec ce livre ? Nous vivons dans un monde matérialiste et parfois il peut-être bon d’essayer de soulever le voile et de s’interroger sur le monde de l’invisible…ce monde derrière notre monde…. Comment vous êtes vous mis à l’écriture ? Je crois que depuis que je sais tenir un stylo j’ai toujours eu envie d’écrire. La musique des mots me fascine et cette passion a toujours été présente en moi. Quel est l’auteur que vous admirez le plus ? Il n’y a pas un auteur mais des auteurs…mais celui que j’admire le plus est sans aucun doute  Bernard Werber Un second ouvrage en perspective dans la bibliothèque d'Edilivre ? oui …je suis en train d’écrire un nouveau roman sur les vies antérieures  et en parallèle un livre de développement personnel qui j’espère feront parti de la bibliothèque d’Edilivre.

Commentaires