Interview écrite


24 octobre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Carole Chabannes, auteure de  » Enfer Personnel « 

Carole_Chabannes_EdilivrePouvez vous introduire en quelques mots, votre ouvrage?
Je dirais que c’est un rêve d’adolescente. La vie banale d’une jeune fille qui prend un tournant inattendu, comme les livres qu’elle dévore. Une histoire d’amour et d’aventure à la fois innocente et très sombre.

Certains faits de votre livre s’inspirent-ils de votre vie d’étudiante ou relèvent-ils entièrement de la pure fiction?
A vrai dire, je n’ai pas été à l’université comme Holly, j’ai suivi une formation à distance après mon baccalauréat et je n’étais qu’en première quand j’ai commencé l’écriture d’ « Enfer Personnel ». Mais outre le parcours scolaire, beaucoup de faits viennent de mon expérience personnelle.

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour écrire ce livre?
Je pense que j’ai beaucoup été influencée par mes sentiments du moment. Mon entourage et la relation que j’ai avec lui m’a grandement influencé, surtout celle que j’ai avec mon frère ou mon père.

Vous trouvez-vous des points communs avec Holly?
Nombre de personnes me connaissant personnellement vous diront qu’Olivia (ndlr : Holly est le surnom du personnage) est à la fois celle que j’étais à l’époque et celle que j’aurais aimé être à cette époque de ma vie. Comme elle, je suis très sensible aux émotions des gens, très férue de littérature policière et fantastique mais aussi assez téméraire.

Y-a-t-il un message que vous voudriez faire passer à travers cet ouvrage?
Pour tout dire, quand j’ai écrit cet ouvrage, je n’ai pas pensé à un message particulier à véhiculer mais, maintenant que je l’observe dans sa totalité, je pense que l’amour fraternel est mis en avant et que l’on peut y voir son importance, son pouvoir et à quel point il est précieux. Grâce à « Enfer Personnel », je déclare à mon frère à quel point je l’aime et j’incite mes lecteurs à prendre soin des liens qui les unissent à leur famille.

Vous êtes jeune auteure. Cet ouvrage est-il le premier d’une longue lignée? En avez vous d’autres en préparation?
« Enfer personnel » n’est qu’un brouillon de l’univers qui va caractériser mes romans car en effet ce n’est que le premier. Deux autres romans sont en cours d’écriture et j’espère qu’ils ne seront pas les derniers. L’écriture est réellement ma vocation, une nécessité vitale.

Un dernier mot pour vos lecteurs?
Je voudrais, bien évidemment, les remercier de faire vivre mon œuvre car, ne l’oublions pas, un auteur n’est rien sans ses lecteurs. Pour finir, je voudrais leur dire de continuer à croire en leurs rêves. Car c’est mon obstination qui a fait que le mien s’est réalisé et qu’ « Enfer Personnel » est né.