Bande-annonce


Bénédicte_Rouvreau_Edilivre
17 novembre 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Bénédicte Rouvreau, auteur de « De folles nouvelles »

Bénédicte_Rouvreau_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Onze nouvelles sont regroupées dans ce livre. Un fil conducteur : l’absurdité. De notre monde, de l’être humain. Des sentiments exacerbés, de la colère à la vengeance, de la folie à l’ineptie.

Pourquoi avoir choisi d’écrire sous la forme condensée de nouvelles ?
La nouvelle est un récit court dans lequel l’histoire est concentrée sur un événement et bien souvent un personnage. Tout l’intérêt de la nouvelle réside dans sa chute. J’aime surprendre, déstabiliser, ou perturber mon lecteur. En tout cas, l’amener loin du chemin qu’il imaginait prendre. Cette forme littéraire est donc le format idéal pour toucher mon but.

Ces nouvelles présentent des tranches de vie, ces vies représentent-elles un peu la vôtre ?
L’inspiration prend nécessairement sa source dans certains épisodes de vie personnelle. Cela ne signifie pas pour autant que toutes ces histoires sont auto-biographiques, bien heureusement d’ailleurs !

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
 » De folles nouvelles  » s’adresse à un lecteur plutôt averti, une ou deux histoires pourraient sans doute choquer des personnes trop jeunes. D’autre part, les thèmes abordés ne sont pas légers, ils sont développés dans le but de bousculer un peu les esprits…

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Comment répondre à cette question… Son nombre de pages, pour les lecteurs paresseux ? Ou bien sa couverture, qui peut apporter une touche plutôt originale dans un salon ou une bibliothèque.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Je pense que l’homme marche sur le fil en continue, dans sa vie. Parfois, certains perdent l’équilibre et tombent dans une absurde vérité, la leur. Cela peut prendre des formes diverses : folie, troubles du comportement, colères inadaptées. La question en suspens… suis-je certain de ne pas être le prochain ?

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai entamé un roman court, dont l’intrigue est plus complexe. L’écriture est par conséquent plus fastidieuse, plus compliquée. Un projet de roman pour la jeunesse est lancé également. Je travaille aussi sur un roman à quatre mains, une sacré expérience… Et puis je commence à songer à une suite à  » Des folles nouvelles « , un peu différemment traitée. Enfin, j’essaie de répondre à différents appels à texte, cela me force à écrire sous contrainte : thème, nombre de caractère, temps limité. C’est un excellent exercice.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Une petite devinette, plutôt. Jean-Jacques est mentionné sur la 4ème de couverture. Mais Jean-Jacques a un nom de famille. Lequel ?