Interview écrite


30 septembre 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Assia Allal, auteur de « Agenda culinaire spécial Ramadhan 2013 »

Assia_Allal_EdilivreOù habitez-vous ?
Actuellement je réside à Alger.

Présentez-nous votre ouvrage
Mon livre de cuisine, je l’ai voulu  spécialement pour le mois du Ramadhan. Les recettes, présentées sous formes d’agenda culinaire, sont faciles à faire. Chaque jour de la semaine représentera un menu facile à faire et équilibré. Il sera composé d’une entrée chaude, d’une entrée froide, d’un plat et d’un dessert. A la fin de chaque menu vous trouverez une Boukala qui est une tradition « un peu oubliée» permettant aux familles de passer de belles soirées Ramadhanésques  autour d’un bon café ou d’un bon thé à la  menthe.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Je me suis mise à cuisiner très tôt et avec l’aide de ma maman j’ai réussi a surmonter mes difficultés et même avoir une certaine touche. Ce qui m’a permis de cuisiner plus rapidement et surtout plus savoureux.  J’ai toujours voulu partager ma petite expérience en transmettant ma méthode à toutes les personnes qui se soucient de ce qu’elles mangent, surtout pendant le mois du  Ramadhan.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Mes recettes sont assez simples, donc tout le monde peut les faire même des débutants.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
J’ai voulu à travers ce livre montrer que la cuisine n’est pas si difficile que cela, il suffit d’être organisé, méthodique et surtout cuisiner avec tout son Amour.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je puise mon inspiration des différentes recettes que ma mère et ma grand-mère m’ont transmises durant toute ces années et j’espère pouvoir les transmettre un jour à mes enfants.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Ce premier livre fut mon premier livre mais je voudrais faire dans l’avenir un agenda plus complet pour tout le mois de Ramadhan avec plus de conseils nutritifs et de choix de recettes. Ajouter aussi une partie sur les gâteaux « Spécial  Aïd ».

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Pour finir je dis à tout mes lecteurs de ne jamais désespérer en cuisine, on fait tous des erreurs mais c’est de nos erreurs qu’on s’améliore et qu’on devient bon ou bonne cuisinière.