Interview écrite


7 août 2015
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Armelle Doe, auteur de «Un Caillou dans leur chaussure»

2013-03-04 (11)Présentez-nous votre ouvrage ?
Mon livre retrace ma vie. Je grandis au fil des pages. Je partage mes ressentis sur ma famille. Je partage mes questionnements, ma façon de vivre toutes mes mésaventures. Parfois je suis obligée de me battre fort pour me faire entendre. Si au départ ce livre concernait surtout ma famille, il s’est étendu à tous ceux qui ont pu croiser mon chemin, et pour qui je suis devenue le Caillou dans leur chaussure.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Avant tout, je n’aurais jamais cru un jour qu’il sorte ((Yihaaa)). J’ai voulu partager mon histoire, mes galères parce que je ne suis pas la seule à qui s’est arrivé. Je sais que j’ai la chance d’avoir pu mettre des mots sur tous ces maux. Une pseudo thérapie de groupe, mais en solo, et avec vous maintenant !

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Je m’adresse à tout le monde. Hommes, Femmes, de tous les âges de la vie, mais aussi à toutes les personnes vivant certaines galères similaires mais écrites avec légèreté. Chacun va reconnaître un petit bout de soi, du moins je l’espère. Sinon, je ne pense pas atteindre des non lecteurs ou simples curieux qui ne se risqueront pas à lire toutes ces pages. Par là il faut comprendre que je compte sur vous aussi pour parler de mon livre à votre travail à la pause café, ou à la pause méridienne. N’hésitez pas à le prendre partout avec vous, lire des passages à des inconnus, le laisser sur le siège de votre voiture de façon à le laisser visible de l’extérieur. Plus sérieusement, qui veut le lira. Qui aime me le dira 😉

 Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
J’ai voulu écrire mon Histoire, ma version non tronquée à ma famille, parce qu’enfant je pensais que d’écrire cette Vérité, elle les obligerait à me la dire enfin. Là, ils ne peuvent pas nier ce que je ressens, une impression de rendre légitime ma Vérité. Du plus profond de mon être, je reste persuadée que la Vérité doit être dite, quelles qu’en soient les conséquences. Le mal du Silence cause bien plus de tords une fois révélé. Je suis aussi profondément convaincue qu’il ne faut jamais baisser les bras, même quand tout est perdu d’avance. Il ne faut jamais sous-estimer la force, le courage et la volonté qui sont en nous au moment où nous en avons le plus besoin.

 Où puisez-vous votre inspiration ?
J’ai réussi ce grand rêve grâce à mes journaux intimes. Mon cerveau n’a pas accepté de tout se rappeler. Quelque part tant mieux, vive la mémoire sélective. J’ai compris très tôt que l’écriture serait salvatrice pour moi. La vie est aussi une source d’inspiration inépuisable. Toutes les personnes que je croise dans ma vie sont sources d’inspiration de toute façon.

 Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je vais attendre avant de me remettre à écrire, je n’ai pas assez de matières. Rendez-vous dans 20 ou 30 ans pour une suite. J’avoue songer à travailler autour de ce livre pour en sortir quelque chose de positif, de proposer une version One woman show ou théâtre. Mais j’en suis qu’au début de la suite, je ne veux pas me précipiter. Je veux savourer ce qu’il se passe aujourd’hui.

 Un dernier mot pour les lecteurs ?
La photo représente ma Paire Précieuse qui me suit depuis tant d’années, qui a marché tant de kms. Pour finir : Je suis heureuse de vivre ce moment avec vous. L’accomplissement d’un rêve, le début d’un autre. Merci