Interview écrite


7 mai 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Antoine Luva, auteur de « Le pêcheur »

Antoine_Luva_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Mon ouvrage parle d’un vieil homme solitaire qui se définit exclusivement par son originalité et son humanité. Ce Don Quichotte de l’immobilisme a fait le choix de devenir sa propre utopie et les autres personnages de ce conte ont tous un caractère surréaliste. En résumé, c’est un hymne aux hurluberlus…

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai toujours aimé lire et écrire au bord de l’eau. Et durant ces moments d’oisiveté, j’ai souvent observé des pêcheurs que j’analysais comme des rêveurs qui n’avaient trouvé que ce prétexte pour méditer en paix. J’ai donc écrit ce livre pour accompagner leurs songes.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Aux grands enfants et à tous ceux qui n’ont pas oublié les illusions de leur jeunesse !

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Du rêve, de la poésie et un brin de surréalisme…

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Que notre monde abrite encore quelques poésies et que l’originalité et la marginalité ne sont pas des gages de danger mais simplement une différence à accepter…

Où puisez-vous votre inspiration ?
J’ai du mal à me complaire dans la réalité alors je passe beaucoup de temps à m’évader en réinventant la vie des autres mais aussi la mienne. Je puise mon inspiration dans mes mensonges…

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
« Peau Neuve » est en cours d’impression et je travaille actuellement sur la suite « Alz et Rose » que j’espère finir début 2015. Ce livre est une autofiction qui, je l’espère, sera l’étendard de ma renaissance. Pour l’instant, je n’en dirais pas plus !

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Lisez…toujours et encore !
.