Interview écrite


9 février 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Andréa Lasnier, auteur de « Évasions nocturnes »

Andréa_Lasnier_EdilivrePrésentez votre ouvrage en quelques mots.
Ce recueil représente le fruit de mes réflexions à la nuit tombée, sur diverses émotions qui m’ont traversé lors d’une nouvelle rencontre, ou bien sur des questionnements pendant des temps méditatifs. Que faire aussi quand les fantômes du passé resurgissent? Comment les éloigner ou y faire face?

Pourquoi avoir écrit « évasions nocturnes? »
Enfant, il ne m’était pas permis de m’exprimer. Aujourd’hui, c’est un peu comme une libération de la parole, de mes ressentis à travers mes écrits.

Quels sont les qualités de ce livre?
Je dirais qu’il comprend différentes sortes d’états d’âme ; certaines sombres, d’autres plus lumineuses, mais il me semble que le contenu n’ait pas trop lourd pour le lecteur et qu’il peut s’y promener aisément. Il laisse place aussi à la rêverie.

Pourquoi avoir choisi d’écrire un recueil de poésies?
Je crois que la question ne s’est pas vraiment posée. Un soir, alors que je m’entraînais à la calligraphie, une phrase a surgit, puis deux et c’est ainsi que mon 1er poème m’est apparue sous les yeux pour la 1ère fois. Puis, d’autres soirs, quand je laissais mon esprit se promener dans mes pensées, d’autres poèmes ont vu le jour, simplement, ainsi.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage?
Que l’esprit est un peu comme le temps : inter-changeant. Un jour, il fait beau, le lendemain c’est la tempête. Mais peu importe, chaque étape nous permet
d’évoluer et de grandir plus encore. Garder toujours l’espoir, c’est aussi garder le rêve en soi. L’amour inspire également à ce voyage à travers la poésie.

Quels sont vos auteurs préférés?

Dans le monde littéraire du XIXème siècle, j’apprécie tout particulièrement Georges Sand pour ses romans et ses pièces de théâtre, Victor Hugo dans Les Contemplations.
Dans les auteurs du XXème siècle, j’aime beaucoup Paulo Coelho, Jacques Salomé, Bernard Werber pour les livres qui portent à réflexion, et dans les romans, Amélie
Nothomb, Musso et Fred Vargas.

Où puisez-vous votre inspiration?
Cela dépend des sujets, parfois d’une rencontre inattendue, d’un sujet d’actualité qui m’a marqué ou bien d’une injustice.