Interview écrite


6 février 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec  Anaë Bighart, auteur de « L’amour, la quête du Graal »

Anaë_Bighart_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
C’est un recueil de textes sous différentes formes, rimes, proses, nouvelles qui content l’amour sous ses différentes formes. C’est une pure déclaration d’amour.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Par besoin, pour me « sauver » de ces instants noirs qui parfois dans la vie nous chagrinent ; pour les chasser et retenir la beauté de la vie et de l’amour, qui est l’origine et le sens de la vie, mais dans ce qu’il construit et non dans ce qu’il pourrait détruire. L’amour de la vie, l’amour et l’homme (ou femme) de sa vie, les amours d’une vie. Puis pour partager cet espoir, ce regard sur la vie qui finalement amène le « meilleur ».

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Tous, car en fin de compte, l’amour n’est étranger à personne, mais surtout à mes proches, ma famille, mon mari et ma fille, tous ceux qui de près ou de loin m’ont vu évoluer au travers de ces épreuves, et qui m’ont aidé à me relever et être heureuse, à réaliser et à continuer de concrétiser mes «rêves».

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
D’être vraie. Aucune idée, c’est au lecteur de se faire son avis. Moi, j’y ai mis mon cœur et ma plume du moment.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Que l’amour est beau et que malgré les tempêtes, il peut nous emmener très loin dès lors qu’il va dans le sens de l’humain, de l’amour, du respect, de la paix, de l’humanité, de la construction et de leurs sauvegardes.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans la vie, dans l’amour, dans l’humanité de notre terre.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je ne sais pas encore, me faire plaisir et faire plaisir à mes lecteurs. Probablement l’amour, toujours l’amour !

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Puissions-nous aimer !