Interview écrite


31 mai 2018
Posté par
Éditions Edilivre

Rencontre avec Abdullah Bayi Bayi, auteur de « La Protection de l’environnement dans le processus d’intégration sous-régionale en Afrique centrale »

Présentez-nous votre ouvrage

Cet ouvrage est un manuel d’informations et d’analyses sur l’intégration environnementale en Afrique Centrale.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Nous avons tenu à aborder cette réflexion pour deux raisons. D’après une récente actualité politique, le processus d’intégration sous régionale en Afrique Centrale a connu une avancée remarquable à travers la signature des accords de libre circulation des personnes et des biens par tous les Etats. Toutefois, la mise en œuvre de cet accord reste encore problématique. C’est dire toute l’attention qu’accordent les Etats de cette sous-région aux considérations d’ordre économique au détriment des aspects relatifs à la protection de l’environnement.
La seconde raison de cette étude porte sur le rôle majeur des organisations sous régionales dans le domaine de l’environnement. Il a été constaté que les institutions du traité de la CEMAC ne parviennent pas à assurer une véritable intégration environnementale. Tout ceci provient d’un manque réel de volonté politique des Etats membres qui plombe tous les aspects du processus d’intégration sous régionale en Afrique Centrale.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Le présent ouvrage s’adresse à trois catégories de personnes. D’abord les gouvernants qui ont un rôle primordial dans la réussite des politiques environnementales intégratives. Ensuite les Organisations non gouvernementales locales, sous régionales et internationales afin qu’elles investissent davantage dans le volet éducatif et technique auprès des populations pour une meilleure gestion durable de l’environnement. Enfin la société civile, en bref les citoyens qui ont un intérêt vital à accompagner les politiques environnementales utiles pour le bien-être de tous.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le message est le suivant: « La réussite de l’intégration environnementale en Afrique Centrale exige une participation de tous, dans la mesure où le développement socio-économique ne peut être qu’effectif à travers une gestion durable de l’environnement. L’environnement reste et demeure le seul patrimoine commun à tous ».

Où puisez-vous votre inspiration ?

Pour cet ouvrage, tout est parti d’une récente actualité politique de la sous-région (la signature des accords de libre circulation des personnes et des biens par tous les Etats membres) ; et surtout la permanence de certaines difficultés environnementales telles que le changement climatique, la déforestation, la sécheresse, le manque de ressources en eau etc…

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

En effet, nous envisageons une autre étude sur le droit de l’aménagement foncier encore appelé droit de l’urbanisme dans le contexte camerounais. Plus tard, nous prévoyons d’aborder une thématique propre aux sociétés africaines dans un genre romanesque.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

A travers cet ouvrage, les lecteurs pourront disposer d’un manuel sur le droit communautaire de l’environnement en zone CEMAC.