Interview écrite


19 décembre 2017
Posté par
Éditions Edilivre

Rencontre  avec Abdullah Bayi Bayi, auteur de « Le Droit des déchets au Cameroun »

Présentez-nous votre ouvrage

Mon ouvrage est un outil didactique mais aussi un guide pratique pour une gestion écologique et rationnelle des déchets.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Au vrai,nous avons tenu à écrire ce livre dans le but de limiter la prolifération des déchets en zone urbaine et rurale. L’une des solutions relatives à la limitation de ce dégât écologique est l’éducation de toutes les sociales à travers un enseignement théorique voire pratique sur  la gestion écologique et rationnelle des déchets.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Trois catégories de lecteurs sont visées par cet ouvrage. D’abord, l’usager ordinaire afin qu’il adopte un comportement responsable pour assurer un environnement sain en sa demeure, dans son quartier voire dans sa localité. Ensuite, nous nous adressons au monde industriel ainsi qu’aux opérateurs économiques. En fait, les industriels ont pour obligation de prendre des mesures environnementales efficientes dans l’exercice de leurs activités. Quant aux opérateurs économiques, ils ont tout intérêt à investir dans le secteur de l’assainissement. La dernière catégorie est celle des gouvernants. Nous invitons les décideurs à accentuer des campagnes de sensibilisation sur la question, d’encourager les initiatives d’enseignement sur ce phénomène ainsi que les métiers relatifs à l’hygiène et à la salubrité publique.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le message est celui-ci : « La gestion écologique et rationnelle des déchets est un devoir civique. Participons tous ensemble (administration, opérateur économique, usager ordinaire) chacun a son niveau et dans son domaine d’activité  à l’édification d’une cité propre et saine.

Où puisez-vous votre inspiration ?

S’agissant du présent ouvrage, l’actualité environnementale ambiante de mon pays a été ma principale source d’inspiration. Toutefois, il faudrait signaler que quelques années auparavant, j’avais effectué un travail scientifique sur la question des déchets  intitulé : « les engagements internationaux du Cameroun concernant les déchets ». Qu’à cela ne tienne,il convient de préciser que la gestion des déchets reste d’actualité dans les différentes agglomérations de mon pays.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

En effet, dans un avenir proche, j’attends la publication de mon second ouvrage qui porte spécifiquement sur la gestion durable des ressources minérales en Afrique. Dans un avenir lointain, je pourrais basculer dans le genre romanesque pour une thématique propre aux sociétés africaines.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Bien vouloir vous procurer cet ouvrage afin d’en faire votre livre de chevet voire votre manuel pratique. A travers   cet acte, vous aurez contribué voire marqué l’histoire en sauvant la nature, la flore, la faune et surtout en préservant la survie de l’espèce humaine.