Refonder l’école grâce au livre numérique ?

Le 28 février dernier,  Vincent Peillon a fait part de son projet de réforme de l’enseignement, basé sur une volonté de moderniser et de dynamiser l’Education nationale.

Vincent_Peillon_EdilivreLes enjeux d’une réforme
Le nouveau projet de loi prévoit d’intégrer le numérique à l’école. Le but de cette action ? Permettre aux professeurs d’enrichir le contenu de leurs enseignements, rendre le secteur de l’édition scolaire plus compétitif, et redonner aux étudiants le goût de l’apprentissage.

Le retard français par rapport à d’autres pays européens tels que la Scandinavie, l’Allemagne ou encore le Royaune-Uni quant à l’usage du numérique laisserait en effet à désirer. Développer une pédagogie plus efficace, voici donc le leitmotiv d’un changement qui promet d’être long. Au terme du quinquennat de François Hollande, tous les élèves du primaire et du secondaire devraient être familiarisés avec le numérique, ses défis technologiques, artistiques, culturels et sociaux et pourront accéder à une pédagogie plus ludique et plus attrayante.

Les angles d’attaque
Afin de sensibiliser les jeunes au numérique les futurs enseignants bénéficieront d’une formation de taille dès la rentrée 2013. L’utilisation de supports et une pratique assidue en cours  leur permettront d’attester de leur réussite au C2i2E, test informatique prouvant la qualité de leurs compétences.
A quoi ressemblent les manuels numériques ?

Agrémentés d’outils multimédias performants tels que le surlignage, des zooms, ils proposent une pédagogie « personnalisée », la possibilité de créer un espace personnel grâce à l’ajout de pages, de ses propres fichiers et d’exercices interactifs.livre_numérique_Edilivre
Sébastien Leplaideur, directeur du numérique chez Belin, éditeur de manuels scolaires, a d’ailleurs annoncé qu’un site consacré au livre interactif serait bientôt mis en place.
Une peur submerge cependant les esprits. L’entrée du numérique à l’école va-t-elle signer la la fin du papier ? On nous assure que le livre numérique prendra une grande place par rapport au livre papier mais ne le remplacera pas. Il s’imposera comme le nouveau moteur de l’apprentissage.

Qu’en pensez-vous ?

Article écrit avec la participation de Camille