Prof en CFAI

Mémoire d'un marginal de l'éducation nationale

Par Jacques Loubet

Thème : Témoignage

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 110

Date de publication : 29/06/2010

ISBN : 9782353354894

Disponible

Livre papier
13,00 €

Livre numérique : format Pdf
4,99 €

Résumé

Professeur en centre de formation d'apprentis (CFA), voilà deux éléments, une profession et un établissement peu connus du grand public. Et pourtant, ces deux termes recouvrent une réalité, celle de l'enseignement professionnel sous contrat de travail en formation initiale. Vilipendé pendant de nombreuses années parce que concurrent de l'enseignement dans les LP et parce que formation aux seuls intérêts du patronat, il semble aujourd'hui quelque peu retrouver ses lettres de noblesse. Apres 37 ans de face à face pédagogique au sein d'un établissement audois, Jacques Loubet nous livre un témoignage sous la forme d'un bref roman autobiographique dans le cadre professionnel et évoque les deux systèmes de formation concourant a des objectifs éducatifs identiques, mais avec des statuts différents. C'est entre autres une absence très prégnante de reconnaissance (malgré le travail accompli) au sein de la société française qui a incité cet enseignant, par ailleurs ancien responsable syndical interprofessionnel CFDT à entamer un procès d'écriture en espérant que cela puisse engendrer chez ce dispensateur de savoirs et de savoirs-être, un puissant rôle de catharsis.

Biographie de Jacques Loubet

Engage aupres de la chambre de metiers de l'aude en 1971 , j'ai exerce en tant que professeur contractuel dans les classes de SEP (section d'education professionnelle ), ancetre des CPA . Titularise en 1977,j'ai ete recrute comme professeur de lettres et plus tard lettres-histoire geographie .

Avis des lecteurs

Belles confidences d'un ex-enseignant de Lettres atypique - 16/08/2014

Je recommande la lecture de ce livre écrit par un professeur de "français-histoire-géo". 30 ans d'un parcours personnel "atypique" et d'un parcours professionnel étonnant en tant que "défenseur" (voire protecteur) de la formation par l'apprentissage via les CFA. On comprend mieux, grâce ses responsabilités syndicales, comment Jacques Loubet à contribué activement à son niveau, et de façon permanente, à la valorisation de l'apprentissage qui n'aurait rien à envier, semble-t-il au "modèle" allemand. La lecture de ce livre montre que les CFA (du moins celui présenté et défendu avec force par Jacques Loubet) est "à la pointe". Jacques Loubet témoigne des combats qui ont été nécessaires pour défendre ce système, combats permanents menés avec des collègues tout aussi motivés que lui pour leur métier. Cependant, le lecteur que je suis reste sur "sa faim" dès la lecture terminée : on souhaiterait en savoir plus, avoir le point de vue de Jacques Loubet aujourd'hui retraité toujours actif, sur toute la filière d'apprentissage telle qu'elle existe aujourd'hui et sur tous les acteurs qui composent l'apprentissage : jeunes en formation, enseignants, maîtres d'apprentissage, élus... Un tome II serait donc bienvenu surtout au moment où cette filière, assurément porteuse d'avenir, afin de valoriser encore davantage les CFA, en effectuant par exemple une comparaison avec le système d'apprentissage allemand. Ex-responsable formation chez Mobalpa, j'ai pu approcher des CFA et constater la qualité et la motivation des enseignants impliqués pour former nos jeunes, malgré "parfois" des manques de moyens ! J'attends donc de la part de l'auteur, professeur de français (sourire) à la retraite active (re-sourire) qu'il se remette à l'écriture ! Et vite ! Merci !

Le soleil a un prix - 03/01/2014

J'ai aimé ce livre, je connais le milieu dont il traite et j'ai eu un peu le même parcours. Vivre et travailler au pays comme on disait à l'époque se paie cher. Statut inconsistant, salaires inférieurs, promotion aléatoire, etc. et peu ou pas de reconnaissance par les institutions et même les personnels de l'EN pour qui hors des concours et des mouvements nationaux point de valeur ! Mais vous vous êtes battu sans jamais renoncer, c'est le message dominant de ce livre. Bravo !

Commentaire de Alain MOREAU - 14/06/2011

Merci d'avoir écrit un tel livre de mémoire. Les 21 premières pages de cet ouvrage m'ont fait remonter au 4 décembre 1974 date à laquelle je suis entré comme enseignant à la chambre de métiers de Dinan. Je retrouve dans ces premières pages quelque peu l'histoire de mes débuts aux cours professionnels... Alain Moreau

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.