Premier roman printanier pour Joann Sfar

Vous souvenez-vous du sulfureux et humoristique Gainsbourg, vie héroïque ainsi que du truculent Chat du rabbin ? L’auteur de ces deux longs métrages, Joann Sfar, prépare un ouvrage fracassant pour le mois d’avril.

Joann_Sfar_EdilivreSecrets d’un nouvel ouvrage littéraire
Joann Sfar, cinéaste et auteur de BD, connu pour son univers de contes atypique, épouse, à présent une carrière d’écrivain.
Son premier roman, notamment relu par Woody Allen, réalisateur inoubliable de Match point et de Minuit à Paris, paraîtra le 4 avril prochain. Le nom de cette progéniture littéraire ? L’Eternel, publié chez Albin Michel, qui sera adapté en série pour Canal +.
Conjugant témoignage historique et fantastique, l’ouvrage en question raconte l’existence d’un violoniste juif ukrainien qui connaît bien des tourments pendant la période de la Guerre froide.

Mort au combat durant le conflit de 14-18, Ionas, le héros de l’intrigue, ressuscite sous une forme de vampire. Sous l’effet de cette métamorphose, son unique obsession est alors de retrouver sa fiancée perdue.
On retrouve, dans cette œuvre savante, les saveurs incontournables de Sfar. Les thèmes du judaïsme et de la philosophie, sont abordés avec humour, émotion, et sensualité.

Pleins phares sur Joann Sfar
Cinéaste à succès, il fut couronné aux Césars du meilleur premier film en 2011 pour son très onirique Gainsbourg, vie héroïque, largement inspiré de la vie de notre Gainsbarre. Il fut également récompensé par le prix du meilleur film d’animation pour Le Chat du rabbin, adapté de sa propre bande-dessinée, qui relate la vie trépidante d’un charmant félin, déterminé à se convertir au judaïsme.Chat_du_rabbin_Edilivre
Agé d’une petite quarantaine d’années, notre homme puise son imagination débordante et féconde dans son enfance et ses origines.

Il ne s’agit pourtant pas de son premier écrit…
Sfar avait déjà créé des romans illustrés dont L’Homme-arbre pour adolescents et jeunes adultes. Cet artiste a « une patte » inoubliable, marquant ses récit d’un univers de conte fort qu’il doit à Sempé, illustrateur du Petit Nicolas, ainsi qu’à Quentin Blake, illustrateur des œuvres de Roald Dahl.

Lirez-vous L’Eternel ?

Article écrit avec la participation de Camille