Membre(s) fantôme(s) - Tome 1

Passé composé

Par Anne Waddington

Thème : Roman d'aventure

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 344

Date de publication : 5 juillet 2011

ISBN : 9782812146404

Disponible

Livre papier
20,00 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • Un poignant récit

    Je n'ai jamais été très attirée par les livres traitant de la guerre. Quand un ami m'a recommandé Membre(s) Fantôme(s), c'est donc sans grand enthousiasme que j'ai entamé sa lecture. Et là, surpris...

  • Petites histoires dans la grande Histoire

    Quel fil improbable lie donc Caroline, adolescente contemporaine, dont le seul but est de s’anéantir dans la mort à Aubin, Irène, Nicolas, Vincent, Félix ou Martin acteurs brinquebalés dans la tour...

  • Voir tous les commentaires
Lire un extrait

Résumé

1er août 1914 : le son du tocsin ébranle la France et bouleverse le destin d'Aubin et de sa femme, Irène, qui doit désormais gérer seule le magasin toulousain.
Le fragile Nicolas, fils chéri de sa mère, bascule progressivement dans la folie, Vincent déserte et l'étrange Martin « sauve les morts ».
Félix, pour échapper à l'accusation d' « embusqué », tente de concilier médecine et bravoure. Jeune praticien, il se retrouve vite impuissant face au manque de moyens et à la gravité des blessures infligées par les armes nouvelles de cette guerre.
À l'arrière, les femmes attendent dans l'inquiétude les lettres attestant que le père, le frère ou le mari vivent encore.
Justine épouse André par procuration. Lorsque celui-ci est porté disparu, elle refuse de porter le deuil et se jette dans une quête désespérée.
La guerre rassemble des hommes qui ne se seraient probablement jamais connus et les entraîne vers un futur dont ils ne contrôlent rien.
Été 2009 : Suicidaire depuis l'adolescence, Caroline découvre lors d'une hospitalisation qu'elle est une enfant adoptée, abandonnée bébé sur la tombe d'un ancien combattant, dans le cimetière de Terre-Cabade.
Elle décide alors de partir à la recherche des fantômes du passé.

Biographie de Anne Waddington

Originaire de région parisienne, psychologue et thérapeute familiale, A.Waddington vit à Toulouse depuis 6 ans "Membre(s) fantôme(s) est son second roman, après "le Débredinoire" paru en 2008 aux éditions Zythum.

Avis des lecteurs

Un poignant récit 05/08/15

Je n'ai jamais été très attirée par les livres traitant de la guerre. Quand un ami m'a recommandé Membre(s) Fantôme(s), c'est donc sans grand enthousiasme que j'ai entamé sa lecture. Et là, surprise. Le récit est poignant, les personnages bouleversants. Notre plongée dans l'Histoire de la guerre 14-18, que je me suis aperçue finalement méconnaître en de nombreux aspects, se fait au travers de scènes simples et violentes à la fois. Le récit est limpide, le roman se dévore, et pour ma part il m'a réconciliée avec les romans de guerre. Il ne me reste plus qu'à lire la suite !

Petites histoires dans la grande Histoire 18/11/14

Quel fil improbable lie donc Caroline, adolescente contemporaine, dont le seul but est de s’anéantir dans la mort à Aubin, Irène, Nicolas, Vincent, Félix ou Martin acteurs brinquebalés dans la tourmente de la Grande boucherie de 14-18 ? En quoi les traumatismes causés par ce conflit dantesque, résonnent-ils encore plus de 90 ans après dans l’esprit torturé de Caroline ? À ces questions, le roman Membre(s) fantôme(s) superbement écrit par Anne Wallington n’apporte que des bribes d’indices.
En une suite de scènes brèves qui nous conduisent de Toulouse vers les fronts de la Champagne ou de la Lorraine l’auteur brosse les portraits pointillistes des protagonistes dont l’assemblage des histoires personnelles donne à voir et à comprendre un pan caché de l’Histoire. L’écriture nerveuse d’Anne Waddington donne vie aux personnages, sa focalisation sur le point de vue intimiste construit paradoxalement un souffle épique qui sied bien à l’époque dont elle nous offre un aperçu. Il y est question de courage, celui des combattants certes, mais aussi celui des femmes à l’arrière confrontées à l’angoisse de la perte d’êtres aimés d’une part et à l’assignation sociale qu’exige leur voisinage pour exorciser ses propres terreurs d’autre part. Ces femmes qui, parce qu’elles remplacent les hommes partis mourir au gré des décisions aléatoires d’un État-Major sénile, deviennent les actrices de la survie économique. Effacées pendant des siècles par une société machiste, elles prolongent alors l’activité industrieuse des hommes. Cette mutation des rôles les confronte à une liberté inconnue de leurs mères, mais que la pression sociale réprime. C’est peut-être aussi comme cela que nous pourrions entendre le beau titre de Membre(s) fantôme(s). Car à l’instar des milliers de mutilés qui sortent hagards des tranchées, elles aussi portent la souffrance de l’absence de ce qui a été et n’est plus : le mari, l’amant, le frère ou le père ; la responsabilité de sa propre vie sans le regard mâle durant ce bref épisode ; une liberté maintenant perdue.
Parce que ce premier tome pose avec vigueur le premier acte d’une tragédie familiale, il ouvre aussi l’appétit pour lire sa suite.

Un très beau livre sur la guerre de 14 - 18 18/10/11

J'ai dévoré ce livre, même si je n'étais pas intéressé par le sujet. C'est un roman facile à lire, et en même temps une mine d'informations, un vrai livre d'histoire. A conseiller sans arrière pensée.

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 5 juil. 2011
Nom Membre(s) fantôme(s) - Tome 1
Langue Français
Auteur Anne Waddington
Pas d'extrait sur site Non

Livre papier

Nombre de pages 344
ISBN 9782812146404

Livre PDF

Nombre de pages 344
ISBN 9782812146404

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.