Toute notre actualité


Non classé


3 mars 2017
Posté par
Edilivre

#MARDICONSEIL | 4 conseils pour décrire les lieux !

Les lieux de roman varient selon vos perspectives de récit et la quête dans laquelle vos héros évoluent. Mais certains décors de fiction détiennent parfois un rôle à part entière au sein de l’histoire ! Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir quelques astuces pour leur donner vie.

Si vous créez un monde imaginaire
Si vous souhaitez bâtir un univers imaginaire, la réflexion sur les lieux sera d’autant plus importante car ils devront susciter le rêve et l’évasion. Puisqu’il s’agit d’un monde parallèle, ancien ou futuriste, issu tout droit de votre imagination, vous vous devez de décrire la singularité de cet univers à travers ses habitants, son architecture, ses valeurs socio-politiques etc. En optant pour un lieu imaginaire, vous serez d’autant plus libre de laisser votre créativité s’exprimer sans avoir la crainte de vous tromper dans des descriptions réelles, comme dans un roman steampunk ou de science-fiction !

Si vous ancrez votre histoire au monde réel
Si en revanche, vous choisissez le monde que nous connaissons tous comme décor à votre roman, votre désir de vous inscrire dans la réalité devra aller de pair avec vos descriptions. Évitez donc toute irruption de lieux anachroniques si votre histoire se déroule par exemple dans le New York du 19ème et que vous y décrivez l’Empire State Building ! Documentez-vous sur l’endroit en question, son histoire, sa culture et ses coutumes pour que vos descriptions soient d’autant plus authentiques.

Inspirez-vous de ce qui vous entoure
Différents éléments peuvent vous permettre de trouver l’inspiration, comme des vidéos, des images, des photographies de paysages, ou encore tout simplement la visite d’un lieu qui vous a particulièrement marqué. Pour ce faire, n’hésitez pas à énumérer sur papier les particularités de ces lieux qui vous inspirent : les couleurs des habitations, la diversité florale, les paysages etc… En vous imprégnant d’une ambiance, vous pourrez ainsi mieux traduire par écrit l’émotion ressentie pour la transmettre à vos lecteurs.

Privilégiez les 5 sens 
Si l’aspect visuel d’un endroit est bien sûr ce qui prime dans vos descriptions, il ne faut pas négliger pour autant vos quatre autres sens car l’atmosphère naît également de ce que l’on entend, de ce que l’on sent, etc. Et vos lecteurs apprécieront cet effort de description de votre part puisqu’ils pourront à leur tour s’imprégner du décor de votre ouvrage. Et n’oubliez pas d’être original en recherchant les détails qui capteront tout particulièrement l’attention du lecteur, en le surprenant ou en l’amusant ! Nous vous invitons par ailleurs à découvrir cet article qui vous livrera d’autres conseils pour faire de bonnes descriptions dans vos romans.