Manus Deï

L'amour à l'épreuve du duel

Par Mary Cousin

Thème : Roman historique

Format : Grand Format (170x240)

Nombre de pages : 282

Date de publication : 20 juin 2014

ISBN : 9782332733320

Disponible

Livre papier
46,50 €


Livre numérique : formats Pdf + Epub
1,99 €

Avis des lecteurs

  • Incroyable maîtrise du sujet

    Cela fait quelques années que je m'intéresse à l'histoire de cette région et de sa grande chevalerie .J'avoue être stupéfait par la maîtrise du sujet de l'auteur comme par ses talents de vulgar...

  • Quel incroyable travail d'orfèvre et de documentation...Sans tomber dans l'académisme, en restant romanesque. Chapeau. Je me répète...C'est bluffant.

    Difficile de faire court pour commenter votre ouvrage qui méritait la plus grande attention, ne serait-ce que pour honorer vos années de recherches historiques et la réalisation de vos illustration...

  • Voir tous les commentaires
Lire un extrait

Résumé

« J’ai taillé ma plume au fil de "Manus Deï", l’épée de Jehan IV de Carrouges, pour relater le fabuleux destin de ce chevalier normand qui fut, sans le savoir, l’instigateur du "dernier duel judiciaire autorisé en France par le parlement de Paris comme Judicium Deï". (Ce duel eut lieu à l’abbaye Saint-Martin-des-Champs en 1386 en présence des plus grands du royaume.) Au vu de sa vie et des épreuves qui l’ont amené à faire appel à cette solution ultime (faire valoir son droit en exposant sa vie pour défendre l'honneur de son épouse), j’ai décidé de prendre les armes ! En raccrochant tous ces événements à l’épopée d’une épée célèbre de l’époque, j'ai tenté de faire guerroyer le lecteur aux côtés de personnages illustres, tels Du Guesclin ou Jeanne d'Arc, qui l’ont tenue dans leurs mains. »

Biographie de Mary Cousin

Cadette d’une famille rurale de sept enfants, Mary Cousin entre dans la vie active par le biais de l’enseignement tout comme sa mère et sa grand-mère maternelle. L’amour l’amène à tout quitter pour aller travailler aux côtés de son conjoint restaurateur dans la région parisienne. Vers cinquante ans, suite à une séparation douloureuse, elle éprouve le besoin de revenir aux sources, avec ses enfants, retrouver ses racines et cette contrée normande au cœur de laquelle s’élève un atypique château, celui du mystérieux seigneur de Carrouges. Après des années de recherches ardues, Mary Cousin se décide alors à prendre la plume pour relater le fabuleux destin de ce grand chevalier.

Avis des lecteurs

Incroyable maîtrise du sujet 27/07/16

Cela fait quelques années que je m'intéresse à l'histoire de cette région et de sa grande chevalerie .J'avoue être stupéfait par la maîtrise du sujet de l'auteur comme par ses talents de vulgarisation et de narratrice.
Ce livre offre une synthèse rare et agréable à qui veut s'imprégner de cette riche histoire.

Quel incroyable travail d'orfèvre et de documentation...Sans tomber dans l'académisme, en restant romanesque. Chapeau. Je me répète...C'est bluffant. 30/05/16

Difficile de faire court pour commenter votre ouvrage qui méritait la plus grande attention, ne serait-ce que pour honorer vos années de recherches historiques et la réalisation de vos illustrations. Je mets 5 étoiles pour la complexité du travail de fouille et de précision, pour les références, glossaire, et illustrations (qui manquent bien souvent à la plupart des romans pour les rendre plus attractifs), et pour le principe qui montre que la rédaction d’un livre, quel qu’il soit, cela se prépare. Merci d’avoir donné l’exemple. Un roman historique n’est pas seulement une manière de rendre l’Histoire plus séduisante. Le lecteur y apprend énormément sans effort. Mais surtout, la mise en scène romanesque ouvre des perspectives qui échappent à l’historien pragmatique. En s’immergeant dans la vie supposée des protagonistes, il est parfois possible de solutionner des faits d’histoire qui posaient problème, ou encore d'ouvrir un autre regard sur notre passé.
Et votre idée de départ, celle de l'épopée d'une épée célèbre, entraîne le lecteur dans une tranche d'Histoire couvrant la Guerre de Cent Ans, les Croisades, la Guerre entre Armagnacs et Bourguignons, de Jean le Bon à Charles VII. L'amateur d'Histoire que je suis, ne pouvait qu'apprécier l'esprit chevaleresque développé dans ce llivre. L'épée était un symbole de pouvoir auquel on conférait une âme et un nom. « Manu Deï » s'inscrit donc dans la lignée de Durandal, d'Excalibur et de bien d'autres. Vous nous donnez envie de visiter Carrouges et son château. Mon commentaire sera donc la reconnaissance de votre talent d'historienne et d'écrivaine et de votre action d'ambassadrice pour faire connaître votre région. En un mot : bravo !
Cordialement Bliblio Phil

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 20 juin 2014
Nom Manus Deï
Langue Français
Auteur Mary Cousin
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 282
ISBN 9782332733320

Livre PDF

ISBN 9782332733337

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.