La Cour pénale internationale et les juridictions internes des États

La CPI et les juridictions nationales

Par Serges Ndedoum

Thème : Essai / Etude politique

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 218

Date de publication : 06/12/2018

ISBN : 9782414299546

Disponible

Livre papier
30,00 €

Livre numérique : format Pdf
4,99 €

Résumé

« Avec la création des juridictions Ad hoc, le problème de stabilité n’était pas toujours résolu car ces derniers étaient appelés à disparaître une fois leurs missions remplies. La création d’une juridiction permanente telle que la Cour pénale internationale fut la bienvenue. Elle fut encore très louable, car elle a pour but de collaborer avec les juridictions internes des États dans la lutte contre l’impunité des auteurs des infractions les plus graves telles que les crimes contre l’humanité, crimes de guerre, crimes de génocide et les crimes d’agression. Dès le préambule et à l’article premier du Statut de Rome, la CPI est décrite comme complémentaire des juridictions nationales. Cela souligne le problème de rapport entre les deux juridictions […]. »


Biographie de Serges Ndedoum

Camerounais, Serges Ndedoum est avocat. Il est inscrit sur la liste des stagiaires au barreau du Rwanda, directeur des événements et des championnats à la Cameroon Debate Association (CDA).

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été déposé pour cet ouvrage, vous pouvez ecrire un commentaire sur cet ouvrage.

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.