L’expression de la semaine : Un suppôt de Satan

Cette semaine nous vous proposons l’expression : « Un suppôt de Satan »

Étymologiquement le mot « suppôt » vient, en latin, du verbe Supponere, qui signifie placer dessous. Son évolution donna « suppôt » qui désignait un vassal ou un sujet au XIIIe siècle, puis qui se transforma en adepte vers le XVIIe. Un suppôt de Satan est donc un individu qui est en dessous de Satan et qui, tel un sujet, réponds à ses ordres.

"Un suppôt de Satan"


    Commentaires