Toute notre actualité


L'expression de la semaine


9 juillet 2020
Posté par
digitale@edilivre.com

L’expression de la semaine: Un colosse aux pieds d’argile

« Un colosse aux pieds d’argile »

Origine et définition

Pour ce qui est de l’argile, vous savez sans doute qu’il s’agit d’une terre imperméable, de couleur grise ou tirant sur le rouge, qu’on appelle aussi glaise, matière avec laquelle on fait des clés et des capotes, mais aussi des poteries, par exemple. C’est en tous cas une matière qui, loin de l’acier, n’est pas dure ou résistante.
Autrefois, en grec, le mot kolossos désignait simplement une statue de forme humaine. Ce n’est qu’ensuite, par allusion au colosse de Rhodes, qu’en latin colossus s’est spécialisé pour désigner une immense statue, puis, plus tard, une personne de forte stature et donnant une impression de force.
Mais quelle que soit la puissance d’un colosse, le Grec Achille, qui reçut une flèche mortelle dans son talon, ne me démentira pas lorsque j’affirmerai que quelque chose ou quelqu’un d’apparemment invulnérable a souvent un point faible qui permet de le vulnérer
Mais quelle était donc cette chose colossale qui a donné lieu à notre métaphore ? Pour le savoir, il nous suffira de lire la Bible et de trouver le passage qui nous raconte l’histoire du prophète hébreu Daniel, qui, au VIIe siècle avant J.C., après quelques aventures, se retrouve à interpréter les rêves faits par le roi Nabuchodonosor.
Dans l’un d’entre eux, le roi a vu une immense statue dont la tête est en or, les bras et la poitrine sont en argent, le ventre et les cuisses en bronze, les jambes en fer et les pieds en fer et en argile. Ensuite, une pierre pulvérise un pied de la statue qui, toute colossale qu’elle semble, est pourtant détruite : il suffisait d’attaquer sa base très fragile pour la faire s’écrouler.
Voilà qui suffit à comprendre le sens de l’expression qui s’applique à tout ce qui fonctionne sur une base fragile, comme une grande entreprise rencontrant des difficultés financières insurmontables ou une nation proche de la faillite, par exemple.
[1] Inutile de vous précipiter sur vos dictionnaires : on ne l’emploie plus de nos jours, mais le verbe existe bel et bien et c’est bien de lui que viennent les qualificatifs vulnérable et invulnérable.

Exemples

« Le Japon serait-il donc un colosse aux pieds d’argile ? Bien des analystes du Japon en doutent. Ils en veulent pour preuve que ce pays est toujours sorti victorieux et renforcé des épreuves qu’il a traversées. »
Henri Lepage, Patrick Wajsman – Vingt économistes face à la crise – 1999

« Un colosse aux pieds d’argile »