L’expression de la semaine : Remettre aux calendes grecques

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir l'expression : remette aux calendes grecques Cette expression signifie remettre à une date qui n'arrivera jamais, c'est à dire une date qui n'existe pas. Mais pour comprendre ce que sont les calendes, il faut faire un petit peu d'Histoire. En 45 avant Jésus Christ et sous les ordres de Jules César, les Romains revoient le fonctionnement de leur calendrier. A partir de cette date, une année fait 365 jours. C'est ce calendrier que nous utilisons toujours aujourd'hui. Dans cette nouvelle planification du temps, les calendes correspondent au premier jour du mois, celui où les débiteurs doivent payer leurs dettes. Les Grecs, peu amis avec les Romains, refusent d'utiliser ce calendrier et c'est pourquoi les calendes grecques n'existent pas. C'est l'empereur Auguste qui, pour par la première fois, utilisa cette expression pour évoquer un remboursement qui tardait à venir, de la part de débiteurs non solvables. Aujourd'hui, l'expression est bien mois utilisée que la date de la Saint Glin Glin, ou bien que le jour où les poules auront des dents, tous deux aussi peu vraisemblables que les calendes grecques. Mais n'hésitez pas à faire usage de cette expression avec votre banquier qui, avec un peu de chance, attendra ses fameuses calendes pour que vous le remboursiez !

Expression_de_la_semaine_Edilivre


    Commentaires