Autour du livre


Expression_de_la_semaine_Edilivre
23 janvier 2014
Posté par
Flora

L’expression de la semaine : Prendre la poudre d’escampette

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : Prendre la poudre d’escampette

Aujourd’hui, cette expression désigne le fait de s’enfuir, pour se sortir d’une situation délicate.

Son origine n’est pas certaine mais il existe plusieurs hypothèses qui proposent une explication. Dans toutes ces propositions, une chose est acquise. Le mot « escampette » vient directement du verbe ancien escamper (qui n’est plus usité aujourd’hui), lui-même dérivé de l’italien scampare, et qui signifiait prendre la fuite. Les discussions portent donc davantage sur l’apparition du terme de « poudre », alors que l’origine de « prendre l’escampette » est généralement admise.

Une explication fait référence aux poudres, principalement purgatives, vendues par les charlatans et très répandues au XVIIème siècle. A l’époque, ces poudres en réalité très peu efficaces étaient censées servir de remèdes à tous les maux, prises par les acheteurs pour échapper à la maladie. On retrouve ici la notion d’échapper à quelque chose, de se sortir d’une situation déplaisante, qui pourrait expliquer en partie le sens actuel. 

Autre explication, plus simple, plus imagée et sans doute plus vraisemblable. La poudre ferait référence à la poussière qu’un fuyard soulève derrière lui en courant. Il est très probable que le sens que l’on connaît aujourd’hui à « prendre la poudre d’escampette » soit un savant mélange de toutes ces explications.

 Expression_de_la_semaine_Edilivre