L’expression de la semaine : Ne pas être sorti de l’auberge

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression de la semaine : Ne pas être sorti de l’auberge.

Cette expression signifie qu’on n’en a tout simplement pas fini avec les difficultés ou les ennuis.

S’il paraît difficile d’associer les ennuis à une auberge, qui, généralement se veut accueillante, il y a pourtant deux façons d’expliquer cette expression. La première et la plus sombre, c’est qu’elle apparaît au XIXème siècle et semble étroitement liée à une auberge d’Ardèche, appelée L’Auberge rouge, où, pendant 26 ans, les tenanciers tuaient leurs clients afin de les dépouiller et de s’enrichir, ce qui expliquait que jamais personne ne ressortait de cette auberge.

Mais l’explication la plus vraisemblable pour comprendre cette expression repose sur le fait qu’en argot, le mot auberge signifiait la prison, le bagne, car le prisonnier y était nourri et logé. Aussi, une fois qu’il était enfermé, il n’était pas prêt d’en ressortir indemne et devait braver mille dangers pour s’en échapper.

Ce terme a par la suite donné lieu à l’expression  » sorti de l’auberge « , afin de signifier  » se tirer d’un mauvais pas « , donc d’une situation difficile dans laquelle on se trouve.

Ne_pas_être_sorti_de_l'auberge_Edilivre