L’expression de la semaine : Faire le pied de grue

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : Faire le pied de grue. Cette expression signifie qu'une personne attend pendant longtemps à la même place en restant debout et dans la même position. La grue est un échassier, un animal au long bec emmanché d'un long cou, disposant de deux longues et fines pattes. Il est capable de rester longtemps en équilibre sur une seule patte. Il peut même dormir dans cette position. Si l’expression pourrait tirer ses origines de cela, elle vient en réalité de nos «grues de trottoir». En effet, lorsqu'elles attendaient un client, les prostituées se mettaient souvent le dos au mur, un pied au sol et l'autre contre le mur. Cette attitude a fait penser à l'oiseau donc le nom est resté. D’où l’idée qu’elles font le pied de grue sur le trottoir. Faire le pied de grue serait donc apparue au XVIème siècle puis l’expression aurait évolué au XVIIème siècle pour "faire la jambe de grue". En effet, à cette époque «gruer» signifiait attendre. De nos jours, cette expression est souvent utilisée pour désigner une personne idiote. "Faire le pied de grue" est donc équivalent à "attendre en ayant l'air un peu sot".   Expression_de_la_semaine_Edilivre    

    Commentaires