Toute notre actualité


Autour du livre


22 mai 2014
Posté par
Flora

L’expression de la semaine : Être connu comme le loup blanc

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : Etre connu comme le loup blanc.
Cette expression désigne aujourd’hui une personne populaire, connue par un très grand nombre. Si à première vue, le rapport entre cette popularité et l’animal sauvage n’est pas évident, l’expression ne date pourtant pas d’hier. Elle serait même apparue la première fois au 13ème siècle !

Depuis toujours, le loup est une créature très redoutée des hommes et des autres animaux. Au Moyen-Age, certains le voyaient même comme l’incarnation du diable… Ainsi, on traquait les loups contre une forte prime puisqu’ils représentaient une menace pour les troupeaux et les enfants. Dans nos contrées européennes, les loups au pelage gris ou noir étaient très rapidement repérés. Cependant, comme dans toute espèce, il existait aussi des albinos. Et ces magnifiques loups blancs frappaient d’autant plus l’imaginaire populaire et faisaient beaucoup parler d’eux tant par leur rareté que par la peur qu’ils suscitaient.

On se mit alors à employer l’expression « regarder comme le loup blanc » pour désigner le fait de regarder quelque chose comme si elle était extraordinaire. Le Dictionnaire de Trévoux, au 18ème siècle fut le premier à dévoiler l’expression « connu comme le loup », illustrant déjà la forte popularité de l’animal dans les villages, dont la conscience de sa présence se propageait très vite.

Mais ce n’est qu’au début du 19ème siècle que l’on précisa la couleur « blanche » à l’expression. Ainsi, l’expression « être connu comme le loup blanc » devint réellement en vogue et signifiait donc « être connu de tout le monde ». L’expression est utilisée aujourd’hui encore et trouve même des variantes dans certains recoins de la France. Dans le Nord, par exemple, où on aime la bonne bière, on emploie plutôt l’expression « être connu comme le houblon » !

Expression_de_la_semaine_Edilivre
.