Toute notre actualité

Actualité Edilivre

19 novembre 2020
Posté par
digitale@edilivre.com

« Avaler des couleuvres »

Signification de l’expression :

Avaler des couleuvres : accepter comme des vérités n’importe quelles déclarations ; avaler un crapaud ; subir un affront sans pouvoir s’y opposer ; subir des affronts sans se lamenter ; éprouver des difficultés sans se plaindre

Origine et définition

L’expression  »avaler des couleuvres » veut dire qu’une personne croit à tout ce qu’on lui raconte. Elle subit aussi une situation à son détriment sans avoir la possibilité de protester. Cette expression existait déjà au XVIIème siècle .

Son origine viendrait de personnes peu scrupuleuses qui rajoutaient des couleuvres dans un plat d’anguilles sans rien dire à leurs hôtes qui ne s’apercevaient de rien.

Une autre origine, la plus probable, vient d’une ancienne signification de ‘couleuvre’ qui désignait aussi une insinuation perfide, le genre de chose à laquelle il n’est pas toujours simple de répondre et qu’on doit alors subir sans piper mot.

La couleuvre est le serpent lié au péché originel. Adam ne voulait pas croquer la pomme, mais la couleuvre l’a convaincu de le faire. Depuis le XVIIe siècle, l’expression reprend cette image biblique pour désigner un certain art de la persuasion.
Cet emploi aurait été renforcé par la confusion avec ‘couleur’ qui, du XVe au XVIIe siècle désignait une fausse apparence, encore symbole de perfidie (une bonne couche de peinture peut dissimuler bien des défauts).

Le mot couleuvre symbolisant quelque chose de tortueux.

L’expression est synonyme de « boire le calice jusqu’à la lie ».

Exemple

Jean-Philippe en a-t-il eu assez d’avaler des couleuvres, de passer pour beaucoup pour une personne trop docile ?

L’expression de la semaine: « Avaler des couleuvres »