Livre

Le Graal de Neil Young le solitaire

Le Graal de Neil Young le solitaire

La Légende indienne de Winnipeg et ensuite californienne du XXème siècle

Par Jean-Claude Abonneau

Thème : Arts et spectacle

Date de publication : 23/10/2015

J'avais déjà écrit une petite brochure s’intitulant : Les Perles et les merveilles de Neil Percival Young et je l'avais présentée avec des notations personnelles. Ici, il s’agit de l’énumération de toute son œuvre avec tous les musiciens qui l’ont accompagné pendant plus de quatre décennies : ceux toujours fidèles de son groupe « le Crazy Horse », mais aussi parfois avec le groupe légendaire du Crosby, Stills, Nash and Young, sans compter ses débuts avec le groupe des Squires qu'il créa à 15 ans, et ensuite le célèbre « Buffalo Springfield », éphémère, de 1965 à 1967 aux côtés de Stephen Stills. Mais il y aura aussi les Strays Castors, les Shokin Pinks, les Bluenotes et Parl James bien plus tard dans sa carrière : c'est le graal de Neil Young à savourer avec parcimonie ou folie.
  • Roman (134x204)
  • 92 pages
  • ISBN : 9782334023351
11,50 €
4,99 €
Papier
Numérique

Jean-Claude Abonneau

Biographie

Jean-Claude Abonneau

Jean-Claude Abonneau a commencé à écouter Neil Young en 1975 à 17 ans avec le meilleur morceau de son best-seller Harvest : Out on the Weekend, et il a suivi cet artiste jusqu'à aujourd'hui. Pour lui, Neil Young c'est Cabrel puissance 10, c'est Brel + Léo Ferré + Ferrat, et Calogero avec Le portrait et Un jour au mauvais endroit ou bien Michel Berger avec Le paradis blanc. Ces morceaux sont représentatifs de la multitude des petits chefs d'œuvre de Neil Young ; ainsi Sea the sky about to rain est égal au Paradis blanc , Ohio tout aussi révolté que Colagero, et puis tant de merveilles : I believe in you, Only love can break your heart, My, my, hey, hey, Trasher, On the beach, Like a hurricane

Lire aussi
Aucun article n'est associé à cet ouvrage.