Toute notre actualité


Actualité Edilivre


23 septembre 2013
Posté par
Flora

L’auteur de la semaine : Montaigne

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’auteur : Montaigne.

Michel Eyquem, seigneur de Montaigne, naît le 28 février 1533 dans une famille de riches commerçants bordelais. Il sera l’aîné de sept frères et sœurs.

A l’âge de sept ans et jusqu’à ses treize ans, Montaigne est envoyé au collège de Guyenne à Bordeaux, où il recevra une éducation très stricte et disciplinaire qui le marquera durablement. Il y trouve le goût de la lecture et découvre Ovide, Virgile et Plaute entre autres, le théâtre et la poésie.

Sa vie jusqu’à ses 22 ans reste très obscure et il ne réapparaît qu’en tant que conseiller à la Cour des Aides de Périgueux en 1556. Il sera magistrat jusqu’en 1570 et notamment au Parlement de Bordeaux dès 1557. En 1578, il fait la rencontre d’Étienne de La Boétie, qui siège lui aussi au Parlement de Bordeaux. Les deux hommes lient une grande amitié. Mais elle dure peu car La Boétie meurt jeune, à 28 ans. Il va perpétuer le souvenir de son ami, en publiant ses œuvres, puis en rédigeant des discussions avec lui, qui vont ensuite devenir des dialogues intérieurs et qui vont déboucher sur les Essais, l’œuvre de sa vie.

Montaigne épouse en 1566 Françoise de la Chassaigne, de 13 ans sa cadette, fille d’une riche famille de parlementaires de Bordeaux. En 1568, le père de Montaigne meurt et ce dernier hérite d’une grosse somme d’argent. Le refus de lui accorder une promotion par le Parlement décide Montaigne à quitter sa charge et à se retirer en 1570. Il va alors se consacrer à l’écriture, dans sa bibliothèque, un endroit qu’il chérit particulièrement. Il débute la rédaction des Essais en 1572 et les poursuivra ainsi jusqu’à sa mort en 1592. Une première édition sera publiée en 1580, une autre en 1582.

Ces années lui permettent aussi de voyager en Europe, notamment en 1580 où il entreprend un grand voyage entre la Suisse, l’Allemagne et l’Italie. En 1581, il devient maire de Bordeaux. Pendant son mandat, il s’efforce de faire coexister pacifiquement les catholiques et les protestants, déchirés par les Guerres de Religion. Il est réélu en 1583, malgré la virulente opposition de la Ligue catholique. En 1585, alors que son mandat arrive à son terme, la peste apparaît à Bordeaux. Montaigne, qui craint d’être touché, se retire sur ses terres.

En 1586, Montaigne qui fuit la guerre et la peste, quitte son château avec sa mère et sa sœur. Il y reviendra en octobre de la même année et y accueillera Henri de Navarre. Il part pour Paris en 1588, afin de faire imprimer son livre. Sur place, il rencontre Marie de Gournay, une jeune femme qui deviendra sa « fille d’alliance » et qui se consacrera à diffuser de façon posthume plusieurs éditions des Essais de son « mentor ».

Montaigne meurt dans son château de Saint Michel-de-Montaigne en Dordogne en 1592, à 59 ans. Il est inhumé à Bordeaux, en l’église des Feuillants.

Michel_de_Montaigne_Edilivre