Toute notre actualité


Actualité Edilivre


24 juin 2013
Posté par
Flora

L’auteur de la semaine : Françoise Sagan

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’auteur : Françoise Sagan.

De son vrai nom Françoise Quoirez, cette écrivaine française est née le 21 juin 1935 à Carjac dans le Lot.

Elle atteint la renommée grâce à son livre Bonjour Tristesse écrit à l’âge de 18 ans. Le public et la critique furent entièrement séduits par cet ouvrage mais celui-ci a également défrayé la chronique par l’utilisation de formules acerbes pour décrire le désir sexuel du point de vue féminin. Pour la petite histoire, Bonjour tristesse est un emprunt à un vers d’Eluard. Françoise Quoirez emprunte le pseudonyme Françoise Sagan en référence à un personnage de Proust (Hélie de Talleytand Périgord, prince de Sagan) car son père ne voulait pas que son véritable nom soit mentionné. Cet ouvrage obtient le prix des Critiques décerné par un jury prestigieux et connaît un succès immédiat. Un an après sa parution, 850 000 exemplaires furent vendus.

Considérée comme auteur de la Nouvelle Vague, elle a contribué à la co-écriture de scénarios et dialogues de films. Elle fut même tentée par le théâtre car elle s’essaya à quelques pièces telles qu’Un château en Suède, La robe mauve de Valentine.

En 1958, elle épousa l’éditeur, Schoeller. En 2002, elle fut condamnée à un an de prison avec sursis pour fraude fiscale suite au scandale d’Elf.

Elle décéda le 24 septembre 2004 à l’hôpital d’Honfleur d’une embolie pulmonaire.

On retiendra d’elle sa carrière littéraire mais également ses excès multiples : la vitesse (elle se trouva aux portes de la mort en 1957 suite à un accident de voiture), le jeu (Françoise acheta le manoir de Breuil suite aux gains remportés à la roulette au Casino de Deauville), la cigarette mais également les fêtes. Un style de vie dont elle s’inspira pour l’écriture de ses œuvres qui mettent en exergue l’ennui et la fuite dans l’alcool.

En 2008, un film consacré à sa vie fut sorti dans les salles obscures. L’actrice française Sylvie Testud y incarna ce personnage libre dont la notoriété dépasse les frontières.

L'auteur_de_la_semaine_Edilivre