La voyageuse sur le banc

Par Annie Kubasiak-Barbier

Thème : Poésie

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 158

Date de publication : 19 novembre 2013

ISBN : 9782332650191

Disponible

Livre papier
15,00 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • De la part de Florence

    Bonjour Annie... Annie, tu n'auras pas le "triple " A. Chez toi il y a trop d'énergie dépensée chaque jour. Tu ne fais pas d'économie...dans chaque mot de toi... Tous les jours tu dépenses sans co...

  • Ce que je pense

    S'asseoir sur un banc, cinq minutes avec Annie Barbier : impossible ! tant il y a à écouter, tant elle a à raconter et tant il y a à lire. Se poser avec elle, c'est cueillir les confidences d'un...

  • Voir tous les commentaires
Lire un extrait

Résumé

« De la vieille malle aux souvenirs aux tiroirs secrets de nos âmes, le chemin est tracé en forme de cœur ».

La voyageuse sur le banc c’est l’histoire d’un voyage immobile, d’un voyage intérieur…
Un voyage que pourrait faire n’importe quelle personne assise sur un banc en se laissant porter par ses souvenirs et son imagination, un pèlerinage vers des lieux proches ou lointains mais marqués par des rencontres et des sentiments.
Entre journal intime et jardin secret, c’est juste un moment pour s’accorder du temps, celui du repos et de la réflexion.

Biographie de Annie Kubasiak-Barbier

Annie Kubasiak-Barbier a publié en octobre 2012 un recueil de poésies intitulé Quand le passé s’invite au présent. Ce second livre est une suite logique, entre prose et poésie cette fois, pour l’écriture de nouvelles pages. Partir, vivre, revenir et poser ses bagages. « Au banc des accusés, sans larmes et sans regrets, asseoir sa jeunesse, en compter les richesses et malgré quelques rides sur fond d’éphéméride, rouvrir le grand livre à la page VIVRE ».

Avis des lecteurs

De la part de Florence 01/03/14

Bonjour Annie...
Annie, tu n'auras pas le "triple " A. Chez toi il y a trop d'énergie dépensée chaque jour. Tu ne fais pas d'économie...dans chaque mot de toi... Tous les jours tu dépenses sans compter ton amitié, ton amour...Tu partages.Tu t'abandonnes avec un grand A, pour mieux nous accrocher, avec un grand A aussi. Tu es Annie... avec un grand A ... A comme amour...

Ce que je pense 05/02/14

S'asseoir sur un banc, cinq minutes avec Annie Barbier : impossible ! tant il y a à écouter, tant elle a à raconter et tant il y a à lire.

Se poser avec elle, c'est cueillir les confidences d'une vie emplie d'émotions, de chagrins et de joies au détour de chemins incongrus et parfois lointains ; c'est cueillir les souvenirs d'une jeune fille blessée et affectée, et entendre le coeur battant d'une femme qui aime cependant profondément, qui rêve l'amour et la paix comme un voile léger déposé sur notre devenir...

"La voyageuse sur le banc", un ouvrage plein de richesses avouées et inavouées qui va chercher ce que nous avons de plus profond enfoui en nous-mêmes...

Faire des chansons 28/01/14

Plusieurs fois j'ai relu ces textes, j'avais envie de les chanter !!
Trouvez un musicien, il y a quelque chose à faire. Bonne continuation.

Carole 09/01/14

C'est ton cœur qui guide ta plume pour poser ces mots pleins de sensibilité et remplis d'amour. J'ai commencé ton bouquin, il est dans la même veine, il fait voyager. Je ne connais souvent pas les lieux que tu as fréquentés mais les histoires me touchent. Tu as du talent.

Agnès 09/01/14

J'ai lu ce livre, je l'ai posé, je l'ai relu. Parfois, j'ai l'impression d'en être l'héroïne ! J'ai aimé comme la voyageuse, j'ai été trahie souvent, j'ai pleuré mais je vis. J'aime bien l'épilogue.

de Florence 31/12/13

Bonjour Annie,
Faire vivre par l’écriture, éternellement, ceux qui ont compté dans nos vies, c'est doux, c'est émouvant, plein de tendresse.
Je te lis comme je lis une belle histoire remplie d'amour. Merci de tous ces beaux partages.

de Jean-Pierre 31/12/13

J'aime vos poèmes, celui-ci aussi. C'est très beau ! En plus, c'est adressé à une personne qui vous est chère. Vous faites parler son cœur. Je vous trouve romantique. Nous nous rejoignons, je pense, dans l'écriture.
Bravo Annie, vous défendez bien la langue française. Elle en a besoin.

de Carole 31/12/13

Si bien écrit... Cela rend l'esprit vagabond et cela fait du bien par les temps actuels.

de Willy 31/12/13

La voyageuse sur le banc.

Bien sûr j'avais lu ça et là quelques extraits lors de la préparation du livre.

Mais je découvre à la lecture, complète cette fois et pas encore terminée, les vraies qualités d'écriture d'Annie qui mélange fort adroitement le poème et la prose.

Voici donc un livre promis à un bel avenir !

J'ai lu la voyageuse sur le banc... 30/12/13

...et j'y retrouve la force de ces mots qui savent si bien arracher l'instant à son fil éphémère et défier le temps ! Merci Annie, merci aussi pour ces bons moments de partage, faits de jolies pensées, de sourires et de rires, merci pour ces mots échangés, merci pour ces voyages, ceux que l'on a déjà faits et à ces nouvelles images qui nous attendent sur un banc ou au détour d'un quai

A toi Maman 19/12/13

Ma chère maman,
Je viens de finir ton livre. Tout d'abord, je ne verrai plus les bancs de la même façon car chaque banc a ses histoires bien gardées et propres à chacun !
Deuxièmement, j'ai adoré le chapitre "Les sentiments ", toi seule peut me parler d'amour comme tu le fais. Troisièmement, je suis d'avis que l'on passe un texte du chapitre "Le monde" par jour au journal de 20h, il est certain que les gens verraient eux aussi la vie différemment !
Quatrièmement, j'espère croiser dans ma vie des personnes aussi formidables que celles que tu as croisées ( ils devaient l'être pour pouvoir écrire tant de jolies choses sur eux)
Cinquièmement : j'aimerais tant connaître cette musique que l'on te jouait si souvent.
Et sixièmement : Jacques. Sera toujours prêt de toi ;)
Je t'aime maman !

Joli livre 14/12/13

Beaucoup de ces textes feraient de très jolies chansons.

Hum... 01/12/13

Quelques vérités bien senties là-dedans ! On dit que les poètes ne sont pas des pots de fleurs, ça se confirme.

Un voyage en solitaire 28/11/13

Pas si solitaire que ça. Il en passe du monde sur ce banc. Des amours, des amis, des inconnus. Jolies histoires de la vie de tous les jours

Une nuit sur un banc 26/11/13

Commencé hier soir, pas pu le lâcher ! Suis allé jusqu'au bout du voyage.

Je craque 24/11/13

Oh ! Bien belles ces histoires d'amour toutes rattachées à un prénom !

Jolie lecture 22/11/13

Un recueil composé de très jolis textes de vie, accompagnés de quelques belles histoires personnelles en lien direct avec le premier ouvrage de l'auteur "Quand le passé s'invite au présent", de l'amour, de l'amitié, du partage, un regard sans concession sur le monde d'aujourd'hui, un voyage entre prose et poésie des plus réussis. Merci Madame la voyageuse...

De la vieille malle aux souvenirs aux tiroirs secrets de nos âmes, le chemin est tracé en forme de coeur" Annie K.Barbier 20/11/13

La voyageuse sur le banc est l'histoire d'un voyage immobile, d'un voyage intérieur, un voyage que pourrait faire n'importe quelle personne assise sur un banc en se laissant porter par ses souvenirs et son imagination, un pèlerinage vers des lieux proches ou lointains mais marqués par des rencontres et des sentiments. Entre journal intime et jardin secret, c'est juste un moment pour s'accorder du temps, celui du repos et de la réflexion.

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 19 nov. 2013
Nom La voyageuse sur le banc
Langue Français
Auteur Annie Kubasiak-Barbier
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 158
ISBN 9782332650191

Livre PDF

ISBN 9782332650207

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.