La révolte de la muse

Par Franck Flyman

Thème : Philosophie / Sociologie

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 438

Date de publication : 30 janvier 2008

ISBN : 9782356071576

Disponible

Livre papier
22,50 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • La vraie beauté est celle que le coeur transmet

    La vraie beauté est celle que le coeur transmet . La beauté de l'âme, du coeur, de l'esprit - Dans ce miroir limpide, à tout jamais se mirera le reflet de la création de Dieu et de sa beauté ineffa...

  • "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux " Le Petit Prince de Saint Exupéry

    la vraie beauté est à l’intérieur, car c’est la seule qui ne périt pas, la seule qui ne peut pas être saisie et qui peut être vue seulement lorsqu’on regarde à travers les yeux de l’âme. "On ne vo...

  • Voir tous les commentaires
Lire un extrait

Résumé

Le drame pour un artiste est de ne pas trouver sa Muse. Autour de ce simple grain de sable, il confectionnera une perle nacrée. La Muse tient une place éminente dans l'art. Elle est plus qu'un modèle. Elle est l'Inspiratrice, l'Initiatrice. Elle est la Clé. Qu'eût été Ronsard sans son Hélène ? Cyrano sans sa Roxane ? Aragon sans son Elsa ? L'artiste fait sa Muse autant que sa Muse le fait ! Rarement Muse a demandé à le devenir. Pour autant, il y eut un temps où elle se flattait de l'être, d'être élue. Ce temps-là est révolu. Le grain de sable a brisé sa coquille, la perle son écrin. Aujourd'hui, la Muse se révolte, se déclare ennemie de l'art et de l'artiste. Le déclin de l'art épouse historiquement celui des Muses. L'époque est à la représentation plastique, à la chirurgie esthétique, au culte de la coquille vide. La femme est synonyme de désir, non d'émotion. Elle suscite l'instinct, l'envie de procréation – non le rêve enamouré, le Verbe incarné, en un mot la "création".

Biographie de Franck Flyman

À la lecture de ce recueil, dont les divers textes sont reliés entre eux par un même fil conducteur, Franck Flyman nous en apprend davantage sur les rouages mystérieux de la création, comment, d'un simple grain de sable, d'une rencontre de hasard, l'artiste fait provision et cristallise pour créer sa perle, comment se poursuit en lui la germination, tantôt lente, tantôt fulgurante, de l'œuvre en devenir, bien après que la graine ait été semée, comment enfin, de la révolte inattendue de sa Muse, l'artiste tire un profit tout aussi inattendu, à la faveur de cette liberté toute providentielle qui lui est rendue, rien désormais ne pouvant arrêter sa plume. Qui donc voudra deviner la Muse de l'auteur n'aura qu'à rembobiner ce fil d'Ariane ! Franck Flyman nous livre incidemment, par-delà l'œuvre inspirée, un véritable petit traité dédié à "L'Art de la Muse". Franck Flyman entre dans la catégorie des écrivains-compositeurs. Un recueil de pièces pour piano accompagne ce recueil littéraire.

Avis des lecteurs

La vraie beauté est celle que le coeur transmet 11/09/17

La vraie beauté est celle que le coeur transmet . La beauté de l'âme, du coeur, de l'esprit - Dans ce miroir limpide, à tout jamais se mirera le reflet de la création de Dieu et de sa beauté ineffable -

"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux " Le Petit Prince de Saint Exupéry 16/07/17

la vraie beauté est à l’intérieur, car c’est la seule qui ne périt pas, la seule qui ne peut pas être saisie et qui peut être vue seulement lorsqu’on regarde à travers les yeux de l’âme.
"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux " Le Petit Prince de Saint Exupéry:
"-Vous n’êtes pas du tout semblable à ma rose, vous n’êtes rien encore, leur dit-il. Personne ne vous a apprivoisé et vous n’avez apprivoisé personne. Vous êtes comme était mon renard. Ce n’était qu’un renard semblable à cent mille autres. Mais j’en ai fait mon ami, et il est maintenant unique au monde.

Et les roses étaient gênées.

-Vous êtes belles mais vous êtes vides, leur dit-il encore. On ne peut pas mourir pour vous. Bien sûr, ma rose à moi, un passant ordinaire croirait qu’elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c’est elle que j’ai arrosée. Puisque c’est elle que j’ai abritée par le paravent. Puisque c’est elle dont j’ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c’est elle que j’ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelque fois se taire. Puisque c’est ma rose.

Et il revint vers le renard :

-Adieu, dit-il…

-Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.

-L’essentiel est invisible pour les yeux, répéta le petit prince, afin de se souvenir.

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 30 janv. 2008
Nom La révolte de la muse
Langue Français
Auteur Franck Flyman
Pas d'extrait sur site Non

Livre papier

Nombre de pages 438
ISBN 9782356071576

Livre PDF

Nombre de pages 438
ISBN 9782356071576

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.