Blog

La galette des rois : grand symbole de l’Épiphanie

Chaque année, en date du 6 janvier a lieu la fameuse fête de l’Epiphanie, qui peut s’étendre sur plusieurs jours avec la dégustation d’une galette des rois entouré de ses amis, ses proches ou ses collègues.

L’objectif de tous est d’être celui ou celle qui va tirer la fève et remporter la fameuse couronne dorée !

Mais pourquoi mange-t-on une galette des rois pour célébrer cette fête ?

En effet, c’est l’Eglise qui a instituée cette tradition française qui a maintenant des siècles puisqu’elle remonte au 13ème siècle. La galette était alors partagée en fonction du nombre de personnes qui étaient invitées, avec une part supplémentaire. Celle-ci était appelée la « part du Bon Dieu » ou encore « part de la Vierge » et était destinée au premier pauvre qui venait à leur rencontre !

Quelle est l’origine de la fève dans la galette des Rois ?

Cela provient du 11ème siècle au temps des romains, où certains avaient l’habitude de désigner leurs chefs en cachant une pièce d’or ou d’argent dans un morceau de pain. Les pauvres se voyaient même recevoir une fève (haricot blanc).  Les morceaux de pains ont ensuite été remplacés par de la Brioche, celui ou celle qui trouvait l’élément caché devenait « l’élu(e) ». Les premières fèves en porcelaine sont apparues dans les années 1870. On peut désormais trouver de nombreux types de fèves avec l’apparition de figurines toutes aussi originales les unes que les autres !