L'éteignoir de mes chagrins

(les enfants du divorce)

Par Ouafi Ammour

Thème : Témoignage

Format : Grand Format (170x240)

Nombre de pages : 356

Date de publication : 22 septembre 2014

ISBN : 9782332702494

Disponible

Livre papier
32,00 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • Une enfance perdue

    L’auteur déteste son enfance et par ce moyen, il cherche à enterrer son enfance avec des mots grinçants et incisifs. L’écrivain s'en prend au divorce de ses parents qui a germé en lui toute sa vie....

  • L'ouvrage appartient à cette littérature des profondeurs natales.

    On relève dans cette autobiographie une certaine fraîcheur, les épisodes les plus marquants de la vie de l'auteur, son enfance, avec son lot de privations, mais aussi de bonheur inconscient.

  • Voir tous les commentaires
Lire un extrait

Résumé

Les premiers souvenirs d’enfant unique de l’auteur remontent à sa circoncision. C’est ici que commence sa vraie histoire.
Il était un enfant du malheur ! Qu’importe, il avait tout lieu de se sentir comblé. Dieu, dans sa bonté, l’a libéré et lui a offert son ombrage divin pour protéger l’innocent enfant qu’il était.
Durant des années, ses parents avaient vécu en paix. Il n’a malheureusement assisté qu’aux années de leur peine. Un tissu de tristesse s’est enraciné en lui lors de leur séparation endeuillée qui engendra une déchirure familiale, un effondrement de leur rêve commun et la persistance de la misère.
Il y a des millions d’enfants qui sont comme lui, mais nous ignorons tout de leurs histoires.
Ici, Ouafi Ammour ne fait qu’exprimer un avis inconditionnel concernant un problème qui affecte ces « enfants du divorce ».

Biographie de Ouafi Ammour

Ouafi Ammour est né le 2 janvier 1943, dans les décombres de la deuxième guerre mondiale. Il a vécu dans la pauvreté et la dignité, ayant connu la faim, le froid, et le regard des autres. Son premier contact avec la France fut le lycée Pierre de Fermat à Toulouse en 1963. Six ans après il décroche un doctorat en médecine et chirurgie vétérinaire à la faculté Paul Sabatier de Toulouse. Encouragé par sa passion et son talent pour l'écriture, c'est le désir d’écrire un jour ses mémoires qui lui inspira le titre de L'éteignoir de mes chagrins.

Avis des lecteurs

Une enfance perdue 19/11/14

L’auteur déteste son enfance et par ce moyen, il cherche à enterrer son enfance avec des mots grinçants et incisifs. L’écrivain s'en prend au divorce de ses parents qui a germé en lui toute sa vie. Il rabroue et piétine les illusions de toute une enfance perdue. Ainsi, "l'écrivain débutant" dénonce le mythe du divorce afin de consigner des pages immortelles.

L'ouvrage appartient à cette littérature des profondeurs natales. 28/10/14

On relève dans cette autobiographie une certaine fraîcheur, les épisodes les plus marquants de la vie de l'auteur, son enfance, avec son lot de privations, mais aussi de bonheur inconscient.

Autobiographie authentique. 21/10/14

Le livre est une autobiographie donc c'est assez dur car je n'ai pas l'habitude d'en lire. c'est la première de ma collection. Cependant, je dois avouer que j’aime l'histoire, mais je trouve qu'il y a trop de pages de description qui ralentissent l'action... j’aime le style, facile à lire et à comprendre. Les personnages sont sympathiques et authentique. J'en connais une grande partie.

L’histoire est originale. Beaucoup d’atmosphère qui s’en dégage 21/10/14

J’ai apprécié, et j'ai pris du plaisir à lire l’extrait su PDF de sa facilité d’accès
Les premières pages m'ont plu, et m’ont ému(e), pleines de surprises.
Apparemment c’est un livre intéressant, passionnant, amusant, drôle, captivant, palpitant, bouleversant et surprenant...
Mais aussi réaliste et effrayant...

Rebondissement, tribulations. 21/10/14

Il y a pleins de raisons d'aimer ce livre. Il est très intéressant car il permet de faire réfléchir sur la misère, sur les divorces, sur les dérapages infantiles et beaucoup d’autres choses. Le type d'écriture est malléable, le soin des mots et du vocabulaire sont adaptés (pas un bouquin à lire avec un dico a coté de soi), le réalisme domine partout de la première à la dernière page. Les rebondissements et les tribulations accompagnent le narrateur du début jusqu’à la dernière page

Une simplicité éloquente 21/10/14

L’auteur est vraiment réaliste et d’un réalisme pathétique. Le livre est d’un intérêt documentaire. Il me rappelle des choses vécues. L’auteur m’a fait vivre l’époque dont il parle avec une simplicité et qui donne à réfléchir.

« écrire, c'est chercher sa personnalité, ses opinions ». « Ecrire sans raisons, n'est-ce pas la plus belle raison d'écrire ». Axhost.canablog.com 28/09/14

« Écrire peut changer une société, mais aussi une personne, celle qui griffonne le papier. Nous lisons pour apprendre, nous écrivons pour enseigner, mais aussi pour en apprendre sur sa personne et sur sa vie ! ». Assia Djebar

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 22 sept. 2014
Nom L'éteignoir de mes chagrins
Langue Français
Auteur Ouafi Ammour
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 356
ISBN 9782332702494

Livre PDF

ISBN 9782332702500

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.