L'enfant, le prince et le bigorneau

Par Philippe Despit

Thème : Roman psychologique

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 330

Date de publication : 12 janvier 2012

ISBN : 9782332473554

Disponible

Livre papier
20,00 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • Une madeleine de Proust !

    Un vrai régal ! Plein de souvenirs d'enfance ressurgissent à la lecture de ce roman. Un auteur qui jongle avec les mots, les images, l'ironie. A la fois drôle et grave, léger et profond... Je vo...

  • une bouffée d'air pur

    ce livre me donne envie de sucer un roudoudou,de dérouler de la réglisse,de me mettre des cerises aux oreilles..de dire à mes soeurs combien je suis fière d'elles,de dire à mes oncles et tantes com...

  • Voir tous les commentaires
Lire un extrait

Résumé

J'ai sept ans et demi. C'est définitif et c'est mon dernier mot. Je vis plein de choses étonnantes dans mon village pas comme les autres, avec le prince et le curé qui se prennent pour des seigneurs, et dans celui de notre cousine Juliette, au bord de la mer où faut être fou pour se baigner mais où je pêche des tas de trucs ou rien, ça dépend. C'est l'enfance, plusieurs petites vies à part qui durent très longtemps mais passent trop vite. Si, c’est vrai !
En contrepoint, l'adulte contemple, le regard aigu, les mondes dans lesquels son existence, inexorablement, le mène à chaque pas vers un néant que ne remplit pas la succession des jours. Pourtant, un après-midi de vent et de lente plénitude, l'improbable vient à lui comme une fissure du temps...

Ouvrage disponible également au format Epub sur iBookstore et Read&Go

Biographie de Philippe Despit

Philippe Despit est né en 1949 en Normandie. Etudes littéraires à la fac de Rouen. Fait ses premières armes au Journal d'Elbeuf (Seine-Maritime) puis entre à l'Auto-Journal où il devient rédacteur en chef adjoint. Se délocalise en 1994 dans le Cantal où il travaille d'abord en indépendant (livres sur l’automobile, dossier presse, feuilleton, catalogues d’expo), puis au service communication d'Aurillac. Aime la peinture, la photo, Ferré, Biolay, Barbara, Murat, Vincent Delerm, Desproges, Romy Schneider, Philippe Claudel, Djamel, Prévert, les Porsche et les belons.

Articles associés

Avis des lecteurs

Une madeleine de Proust ! 05/03/12

Un vrai régal ! Plein de souvenirs d'enfance ressurgissent à la lecture de ce roman.
Un auteur qui jongle avec les mots, les images, l'ironie. A la fois drôle et grave, léger et profond...
Je vous le recommande vivement !
Merci M. Despit, et vivement le prochain !

une bouffée d'air pur 05/03/12

ce livre me donne envie de sucer un roudoudou,de dérouler de la réglisse,de me mettre des cerises aux oreilles..de dire à mes soeurs combien je suis fière d'elles,de dire à mes oncles et tantes combien ils comptent,de dire à mon papa combien il me manque et qu'il assure comme ange gardien et bonne étoile: je suis enfin maman à 37 ans d'un petit Axel...oui, comme à la page des dédicaces...pas objective moi???!!! si si!!! des années que je n'avais pas lu un roman et à chaque page, les images viennent tellement l'écriture est cinématographique et les émotions jaillissent!!! j'aurai voulu que ça dure 500 pages!!! merci mon oncle.

une bouffée d'air pur 02/03/12

ce livre me donne envie de sucer un roudoudou,de dérouler de la réglisse,de me mettre des cerises aux oreilles..il me donne envie de dire à mes soeurs combien je suis fière d'elles,de dire à mes oncles et tantes qu'ils comptent autant que mes parents,de dire à mon papa combien il me manque mais qu'il assure comme ange gardien et bonne étoile:je suis enfin maman à 37 ans d'un petit Axel...oui,comme dans la page des dédicaces..moi??pas objective??non!!!vraiment!!!des années que je ne m'étais pas plongée dans un roman...à chaque page j'avais les images devant les yeux et les émotions plein les yeux,ce livre est un film,rien à ajouter.j'aurai voulu qu'il dure 500 pages. merci mon oncle.

Un bon conseil! 01/03/12

Sur le conseil d'une amie, j'ai lu " l'enfant,le prince et le bigorneau", plus exactement je l'ai dévoréavec délices tant il m'a emporté au fil de ses 300 pages. Premier responsable de cet engouement, le style de Philippe Despit, plein de fluidité, de figures acrobatiques et charmeuses, d'humour nostalgique, de poésie et de subtilité.Une écriture particulièrement originale. L'histoire de l'enfant, succession de moment savoureux, est aussi un régal pourl'esprite et pour le coeur . A lire d'urgence.

Oui, oui, les Bruyères ! 28/02/12

Non pas un commentaire mais un petit message de l'auteur pour dire à "C.V." que je suis bien le Philippe Despit du lycée des Bruyères 1965/66. Mais, au-delà du commentaire élogieux et plein de charme, qui cachent ces initiales mystérieuses?... philippe.despit@laposte.net

Je me suis régalée! 25/02/12

Ce livre est à déguster comme une glace vanille / fraise (mes parfums préférés) ou la délicieuse tarte aux pommes de la maman d'Olivier, le héros de l'histoire.
Philippe Despit détient au bout de ses doigts (ou de son stylo) l'art d'exprimer toute la magie de l'enfance qui, seule, est capable de transformer une citrouille en carrosse. J'ai vécu de délicieux moments en lisant ce livre dont l'écriture est si riche, si délicate, inattendue, poétique et imagée.

Je suis également un peu émue et pas peu fière (bêtement) parce que je suppose que cet auteur au talent tout autant annoncé qu'avéré pourrait bien être le "Philippe Despit" qui était (il y a très longtemps!) dans la même classe de philosophie que moi, au Lycée des Bruyères? Je ne connais qu'un seul garçon de ce nom là! Et même si ce n'est pas lui, en tous cas, bravo et merci beaucoup pour ce voyage intérieur dans le temps, si savoureux !
C.V.

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 12 janv. 2012
Nom L'enfant, le prince et le bigorneau
Langue Français
Auteur Philippe Despit
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 330
ISBN 9782332473554

Livre PDF

ISBN 9782332473561

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.