L'aile de l'albatros, récompensé par une Médaille de l'Académie de Marine en 2007

Par Georges Croulebois

Thème : Géographie / Environnement

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 250

Date de publication : 2 novembre 2006

ISBN : 9782353350087

Disponible

Livre papier
20,00 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • WzMPhnquZUDCAeOm

    alors là, moi j'ai trouvé! bien joué, Chantal. Jeu de mots + référence à en effet un très vieux singe. Comme je ne veux pas casser la baraque tout de suite moi, j'ajouterai un indice supplémentair...

  • Voir tous les commentaires

Résumé

Consulter les articles parus dans la presse au sujet de ce livre dans notre rubrique "Revue de Presse"


Cet ouvrage n'est pas un recueil descriptif conçu pour qui souhaite identifier les huit mille six cents espèces d'oiseaux grâce à des photos frappantes aux légendes engageantes. Sans contester en rien ces guides universels, "L'aile de l'albatros" a pour propos de raconter l'oiseau en s'en tenant, avec des développements significatifs moins rebattus que d'autres, aux portraits de cinq espèces représentatives.
Atypique, sinon unique dans son genre , une telle partition se doit, pour avancer ses thèmes et faire mouche, de miser sur un langage fluide et précis - et qui se prête au panachage inusuel de grains de poésie, riens de malice et brins de science . Enfin, en gris ton sur ton, l'illustration veut l'accompagner dans sa démarche.
L'homme d'aujourd'hui navigue en mer, et aussi dans les airs, dans les trois dimensions, loin et par tous les temps. Il se ménage d'heureux instants s'il sait rencontrer l'oiseau dans son milieu, tirant parti des forces de la nature pour survivre. Ainsi l'observera-t-il, peuplant et animant nos plaisantes contrées, ou hantant de lointains espaces, parfois tourmentés à l'extrême. Ainsi saisira-t-il les motivations de sa conduite en s'enchantant de son vol battu, plané, alterné, de ses manœuvres onduleuses, coulées ou débridées - et, dès lors, n'aura -t-il de cesse que d'entrer en complicité avec lui.
Alors ouvrez, avec ce livre, un oeil neuf et un cœur frais, prenez le temps de voir vivre l'oiseau, prenez plaisir et prenez l'air avec l'albatros immense des latitudes australes et venteuses, ou avec la sterne menue qui "pérégrine" de pôle à pôle, le héron cocasse ou le coucou méjugé, ou encore le goéland envahissant, braillard mais au vol admirable…


Notre avis :

"Le présent ouvrage, fruit de longues années de réflexion, non seulement sur les espèces ailées, mais aussi, indirectement, sur nous-mêmes, constitue une somme originale, un apport difficilement comparable aux publications du genre. Ecrit dans une langue vive, imagée, où la poésie souriante n'est jamais éloignée, il ne s'agit pas là d'un exposé scientifique et cependant on y vit et on y vole par tous les temps dans l'univers de l'oiseau."
Patrick Geistdoerfer.

Biographie de Georges Croulebois

Né à Cherbourg d'une famille brestoise de marins de l'Etat et donc itinérante entre les abords proches et les parages lointains, il entre dans l'Aéronautique navale début 1944 .Breveté pilote aux Etats-Unis, il volera au long de sa carrière sur deux douzaines d'avions lourds ou légers, "terriens" ou embarqués et, à l'occasion, sur des planeurs. Il sert près de vingt ans dans l'Aviation embarquée comme pilote et officier d'appontage tour à tour à bord des différents porte-avions en service. Officier rapporteur dans un Centre d'essai il y cultive à plein la manière de rédiger des rapports d'expérimentation multiples et divers, dépose un brevet d'invention pour un conteneur largable et s'initie à la plongée sous-marine. Après quelques années à Paris, rue Royale, il va diriger une décennie durant la revue hebdomadaire de la Marine nationale, où il écrit entre autres des récits, nouvelles ou contes drolatiques. Au cours de sa retraite, il publie "Pont libre", une histoire des huit porte-avions français, ouvrage (aujourd'hui épuisé), primé par l'Association des officiers de Marine en 1994 et qui, l'année suivante, reçoit aussi la 1ère médaille de l'Académie de marine. Il s'intéresse aux marines antiques puis concentre son attention sur le comportement singulier, et rehaussé de prouesses, en vol battu, plané ou alterné, au-dessus d'océans au climat extrême, ou de nos contrées. Ce faisant, il suit avec le regard d'un navigant aérien ces grands bourlingueurs du ciel seulement nantis de leur propre attirail, moteur, bagages ou vivres. Au fil de sa rédaction l'ouvrage a été proposé à la lecture amicale et vigilante de spécialistes de la marine, l'aviation, la météorologie. Patrick Geistdoerfer, océanographe et directeur de recherche au C.N.R.S., en a rédigé la préface.

Avis des lecteurs

WzMPhnquZUDCAeOm 15/03/12

alors là, moi j'ai trouvé! bien joué, Chantal. Jeu de mots + référence à en effet un très vieux singe. Comme je ne veux pas casser la baraque tout de suite moi, j'ajouterai un indice supplémentaire: c'est un singe qui sait aller plus vite qu'un oiseau. De plus, le fait que je sois encore imprégné du souvenir de mon récent voyage m'a beaucoup aidé! je n'en dirai pas plus (les lecteurs vont aller sur mon blog découvrir où j'ai bien pu aller durant cet été ).

Informations sur l'ouvrage

Collection Coup de coeur
Date de publication 2 nov. 2006
Nom L'aile de l'albatros, récompensé par une Médaille de l'Académie de Marine en 2007
Langue Français
Auteur Georges Croulebois
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 250
ISBN 9782353350087

Livre PDF

Nombre de pages 250
ISBN 9782353350087

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.