Juridik Park

Voyage en Procuratie, dans la jungle des placements abusifs

Par Sylvain Moraillon

Thème : Essai / Etude autres

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 182

Date de publication : 13/02/2019

ISBN : 9782414319220

Disponible

Livre papier
15,50 €

Livre numérique : format Pdf
4,99 €

Résumé

En France, aujourd'hui, des dizaines de milliers d'enfants sont arrachés illégalement à leur famille alors qu'ils n'y sont pas en danger, par des services sociaux dont la seule motivation est l'argent. Le système de l'enfant-marchandise, à travers le scandale des placements abusifs, coûte chaque année à l'État et aux contribuables plusieurs milliards d'euros, sans qu'aucun contrôle ne soit effectué, ni aucune sanction prise contre ce détournement d'argent public et le viol constant des droits fondamentaux des enfants et des familles. Un tiers des conseils départementaux sont concernés. "Juridik Park" est un pamphlet qui expose avec une rare précision, inquiétante, la stratégie systématique mise en œuvre par les délinquants socio-judiciaires afin d'obtenir un placement abusif rentable.

Biographie de Sylvain Moraillon

Auteur-compositeur-interprète ayant entre autres collaboré avec Patricia Kaas, Michel Fugain ou Daniel Lavoie, artiste et écrivain engagé, Sylvain Moraillon est président de la Ligue française des droits de l'enfant, vice-président de l'association Violette Justice et président de l'Adua, l'association d'entraide des usagers de l'administration. © Dessin de couverture : Sarah Moraillon

Avis des lecteurs

Mafia que nous finançons - 13/02/2019

On a l’impression d’un « monde à part » lorsqu’on évoque ces systèmes or ce sont des gens qui se mêlent aux autres, ils veulent être parmi nous comme si les français pouvaient les accepter. Ce sont souvent des familles entières qui se « gardent le fromage » que représentent l’es placements abusifs et tous leurs corolaires ... C’est une mafia financée par nos impôts. Le coût est exorbitant et inexplicable : entre 1500 et 2000 euros versés par l’etat par mois par enfant placé. Ainsi, leurs employés souvent eux-mêmes cas sociaux, anciens du système ou déséquilibrés mentaux habitués à faire ce qui leur plaît avec n’importe qui et dont les ramifications s’étendent partout et sont criminelles poussent le système à s’emballer. Certains travaillent même « à la commande »..... Ce problème peut être aisément combattu et réglé.

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.