Jean-Luc Bailly dans Napoleon.org pour son ouvrage « La Pause des aigles »

 

 

 

 

 

Qui a dit qu’on devait toujours se méfier des romans publiés en autoédition ? Dans celui-ci, Jean-Luc Bailly nous présente l’histoire de François Mathieu, dragon franco-suisse de la Garde de 1810 à 1815. L’écriture précise (ce qui la rend parfois trop sérieuse pour garder un rythme soutenu ?) et documentée (entre autres, sur des archives familiales) de l’auteur nous matérialise la faim du soldat qui ne voit jamais arriver ses rations. Survivant à l’Empire, Mathieu devient plus encore attachant  : ayant fait fortune dans la construction de bateaux à vapeur, il donne envie de le suivre dans sa volonté de révolutionner (un reste de sa foi en Napoléon ?) les moyens de transports de vivres. Un roman tout à fait honorable et rafraîchissant malgré ses quelques maladresses, qui trouve sa place aux côtés des autres romans historiques de la période napoléonienne. (M. de Bruchard)

 

Retrouver l’article en cliquant ici