Les idéologies politiques africaines : mythe du pouvoir ou instance du développement ?

Réflexion épistémologique sur le nationalisme congolais à la lumière de la théorie rawlsienne de la justice.

Par Gilbert Tshilumba Kalombo M.

Format : A4 (210x297)

Nombre de pages : 336

Date de publication : 03/12/2010

ISBN : 9782812134753

Disponible

Livre papier
27,00 €

Livre numérique : format Pdf
4,99 €

Résumé

Les idéologies politiques africaines (panafricanisme, négritude, consciencisme, socialisme, nationalisme...) ont échoué à créer du développement. Transformées en un mythe fondateur d'autocratie, elles ont débouché sur le syndrome de l'Etat manqué, inhibant l'idéal démocratique et la construction nationale. Le nationalisme congolais miné par la lutte d'influence entre l'allégeance tribalo-ethnique opposée à l'allégeance nationale citoyenne, ne peut-il pas se transformer en utopie de la justice, devenir un nationalisme démocratique rationalisé pour ériger un Etat-nation viable à l'image de la société bien ordonnée de John Rawls ? Car, au-delà du culturalisme et de l'économisme, « les principes d'égale liberté et de solidarité reviennent à des intellections morales dont rien ne permet de dire qu'elles seraient réservées à un certain stade de développement des sociétés : les valeurs de liberté et d'égalité peuvent être ressenties et investies par tous. »

Biographie de Gilbert Tshilumba Kalombo M.

Né à Lubumbashi en République démocratique du Congo. Docteur en philosophie de l'Université Libre de Bruxelles et membre du Centre de théorie politique dirigé par Jean-Marc FERRY. Centre d'intérêt:la philosophie politique et morale; avec l'accent sur l'étude des théories politiques et la problématique du développement de l'Afrique. La théorie rawlsienne de la justice ainsi que la philosophie du droit.

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été déposé pour cet ouvrage, vous pouvez ecrire un commentaire sur cet ouvrage.