Fanny Cosi dans ALKEMIE

Fanny Cosi, Pensées en désuétude (roman), Édilivre. « Comme une obligation. De s'arrêter. De prolonger. Une vérité. Difficile à accepter. Un ton haché. De solennité. A des mots attachés. Et dét... Réévalués. » La ponctuation. Ce sont ces tropismes, ces mouvements qui émergent à la surface des choses que Fanny Cosi, sur les traces de Nathalie Sarraute, traque sans fin dans Pensées en désuétude. C'est dans un style résolument moderne mais accessible à tous, bien différent en vérité de l'illustre écrivaine du Nouveau Roman, que Fanny Cosi parvient à mettre en lumière ces trop-pleins intérieurs auxquels on ne prend pas toujours garde et qui pourtant jalonnent nos existences humaines.

Commentaires