Épître de Maya

Par Anunda Démétrius

Thème : Essai / Etude autres

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 102

Date de publication : 04/06/2015

ISBN : 9782332911681

Disponible

Livre papier
12,00 €

Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Résumé

« Regarde mon ami, on vous a éduqués à voir d'une manière raisonnée, cadrée, structurée, stérilisée et ordonnée. Dans ce cadre, l'inacceptable est devenu hors-la-loi. L'ordre est le maître-mot de la civilisation des hommes d’une certaine volonté. Moi, je n'ai pas à vous suivre, pourquoi le ferai-je, puisque je suis un animal ? ».
Écrivant à son ami, Maya retranscrit un constat sur l'habitude de la nature humaine, qui paraît être raisonnable. Une épître qui donne l'image d'un monde complexe et parfois inconscient. Dans le cercle de la vie, point de départ ni de fin, seulement une continuité d'exister qui s'écrit et crée une conscience, s'il y a lieu. En cela, l'union sociale est le cycle d'une vie, elle n'est pas que le visible mais aussi l'imperceptible. Par le produit de ce reflet, l'auteur dépeint son ressenti d'hier et d'aujourd'hui, des pensées qui unissent et non désunissent les hommes avec ce qu'ils ont du mal à intégrer. Car nous sommes heureux, nous avons seulement perdu l'innocence de notre nature, en raison d'une conscience pas suffisamment présente.
Une chienne explique à son maître Joachim comment elle voit et ressent la vie qui se déroule autour d’elle. Un monologue philosophique qui retranscrit le cycle d'une vision de vie particulière.

Biographie de Anunda Démétrius

Né le sept janvier 1967 sous le nom de Paul Richard Démétrius Anunda, les bases de la vie de l'auteur furent posées en terre mauricienne. Déraciné à l'âge de dix ans, l'arrivée en France, à Marseille, en 1978 lui permet de découvrir un nouveau monde, pour aboutir à l'université, section philosophie à Nice puis à Lille. Les univers de Bernardin de Saint-Pierre avec Paul et Virginie, de Marcel Pagnol avec Le Temps des secrets, d'Alphonse Daudet avec Les Lettres de mon moulin, en passant par l'univers de Platon et de Kant, ont redessiné l'inconnu qu'il était, un « moi » toujours en quête de la nature de son cœur. Un cœur qui décrit sa raison par des mots, pour nourrir son âme affamée. Il a fait ses premiers pas littéraires avec La Vie comme volonté d'exister, publié en 2013 et Joachim et Maya ou le regard de l'âme, paru en 2014, grâce aux Éditions Edilivre. L'expérience de la page blanche est pour lui une belle pensée qui s'accorde bien avec les mots et qu'il nomme « Espoir ».

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été déposé pour cet ouvrage, vous pouvez ecrire un commentaire sur cet ouvrage.

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.