Edito

LA JOURNEE MONDIALE DU LIVRE ET DU DROIT D’AUTEUR 

Pourquoi le 23 avril ?

Cette date a été choisie lors de la Conférence générale de l’UNESCO comme étant le symbole de la littérature universelle. En effet, Shakespeare, Cervantes et Garcilaso de la Vaga sont tous les trois morts le 23 avril 1616. Ce jour est aussi celui de la naissance ou de la disparition d’autres grands noms du monde littéraire tels que Vladimir Nabokov ou Maurice Druon pour ne citer qu’eux.

Origines

shutterstock_140633089Mais si l’UNESCO a popularisé cet événement dans le monde entier, l’idée initiale vient d’un libraire barcelonais. En 1926, il a lancé la tradition d’offrir une rose pour l’achat d’un livre tous les 23 avril, alliant ainsi deux commémorations : l’anniversaire de la mort de grands écrivains espagnols et la fête de la Sant Jordi (Saint-Georges). Célébrée par les Catalans depuis le Moyen-Age, la Sant Jordi est dédiée au chevalier Jordi, patron des Catalans qui, selon la légende, aurait délivré une princesse des griffes d’un dragon en tranchant sa tête. De ce coup aurait découlé une pluie de roses…

De nos jours

Depuis, le 23 avril célèbre donc la lecture, le monde de l’édition ainsi que la protection de la propriété intellectuelle. C’est un jour durant lequel on encourage chacun à lire et à découvrir de nouveaux ouvrages tout en respectant les auteurs et leurs droits. Il n’y a pas si longtemps, les auteurs ne touchaient aucun droit d’auteur : leurs écrits appartenaient au domaine public. Ce n’est qu’à la fin du 18ème siècle et grâce au philosophe Emmanuel Kant que les auteurs se sont vus accorder des droits sur la vente de leurs œuvres.

Aujourd’hui, avec près de 130 millions de livres recensés partout dans le monde, cette journée a toute son importance non seulement pour les auteurs, mais aussi pour tous les amoureux du livre.

article écrit par Sabrina A.