Dieu créa la femme et la femme égara le monde

Par Florian Kaptué

Thème : Poésie

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 50

Date de publication : 21 mai 2012

ISBN : 9782332500953

Disponible

Livre papier
11,50 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €
Lire un extrait

Résumé

Y-a-t-il mieux de célébrer la femme que de lui dire que nous adorons son venin même si, chaque jour ça nous éloigne de l’EDEN ? Dieu créa la femme et la femme égara le monde c’est peut-être antipathique mais force est de reconnaître que cet être que nous sublimons dans nos relations nous fait laisser des plûmes . Comment ne pas l’aimer ? Le plaisir qu’elle nous inonde est exceptionnel ;que Dieu nous excuse. Quoi de plus merveilleux de célébrer la femme dans toute sa diversité. Cependant, cessons la mauvaise blague, cessons de diaboliser la femme. Ce n’est pas la femme qui tue les vieillards en Afrique, ce n’est pas la femme qui est pionnière dans les détournements des deniers public. Ce n’est pas la femme qui est ce patron qui ne reverse pas les cotisations sociales à la caisse nationale de prévoyance sociale après les prélèvements sur les salaires des ouvriers. Alors, nous sommes tous fautifs du désarroi de l’humanité. Cessons de faire de faux procès d’intention.

Biographie de Florian Kaptué

Florian Kaptué, correspondant de presse écrite, se sert de ses écrits, et plus particulièrement de ses poèmes, comme un exutoire lui permettant de se décharger de ses émotions. L’auteur nous emmène au plus profond de ses émotions, avec force et réalité.

Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été déposé pour cet ouvrage, vous pouvez ecrire un commentaire sur cet ouvrage.

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 21 mai 2012
Nom Dieu créa la femme et la femme égara le monde
Langue Français
Auteur Florian Kaptué
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 50
ISBN 9782332500953

Livre PDF

ISBN 9782332500960

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.