Crise Ivoirienne Ma reponse à Blé Goudé

Par Moussa Sangaré

Thème : Roman de société / actualité

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 312

Date de publication : 10 novembre 2009

ISBN : 9782812118784

Disponible

Livre papier
20,00 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • Commentaire de Massy Kanté

    En tout cas, je vous tire mon chapeau pour votre courage et surtout, pour la véracité de vos propos. Chapeau!

  • Commentaire de Lassine Cherif

    this is an eye-opening book for our future leaders. thank you for your patriotic engagement.

  • Voir tous les commentaires

Résumé

Très souvent, les dirigeants Africains en général et le pouvoir actuel en Côte d'Ivoire en particulier, ont tendance à faire passer l'Occident, et plus précisément la France, pour la cause de tous les malheurs qui frappent le continent. Certes l'Occident a sa part de responsabilité dans nos souffrances, mais n'occultons pas pour autant les nôtres.

L'Afrique n'est pas seulement victime de la colonisation et de l'esclavage. Elle l'est aussi de la corruption, des dictatures, des détournements des fonds publics, du manque de démocratie, du mensonge, de la paresse, de l'injustice, du népotisme, du tribalisme et de l'amateurisme dans la gestion de l'Etat. Cet essai est un appel au régime militaro-civil actuellement aux affaires en Côte d'Ivoire.

Biographie de Moussa Sangaré

Moussa Sangaré est né le 31 mars 1970 à Daoukro, ville située au centre-est de la Côte d'Ivoire. Après le Cycle primaire à l'EPP de Somana et EPP an 18 de Séguéla, il rentre en 6ème au CEG de Vavoua avant de revenir au Lycée Moderne de Séguéla où il obtient le Bac A en 1992. Il est orienté au département d'Allemand à l'Université Nationale de Côte d'Ivoire. Après une licence et une maitrise, il rentre en 1996 à L'ENS d'Abidjan d'où il sort en 1998 comme professeur certifié d'Allemand. Après 5 années passées au Lycée moderne de Bondoukou, il obtient en 2004 une inscription à l'Université Technique de Dresde, en République Fédérale d'Allemagne. En 2006, il y obtient un Master en pédagogie. En 2007, il publie son premier roman : « Ein afrikanischer Student in Dresden » (Un étudiant africain à Dresde). S'en suit en 2008 « Die Armut der Mentalität » (La pauvreté de la mentalité), un article dans un recueil. En 2007, Moussa Sangaré obtient une bourse de la fondation Hans Böckler-Stiftung pour faire une thèse de 3ème cycle. Aujourd'hui il est doctorant en pédagogie à l'Université Technique de Dresde.

Avis des lecteurs

Commentaire de Massy Kanté 14/06/11

En tout cas, je vous tire mon chapeau pour votre courage et surtout, pour la véracité de vos propos. Chapeau!

Commentaire de Lassine Cherif 14/06/11

this is an eye-opening book for our future leaders. thank you for your patriotic engagement.

Commentaire de andre titi 14/06/11

SI LE RESUME QUI NOUS EST PRESENTE CI DESSOUS EST JUSTE ? TON OEUVRE EST UNE PALE COPIE DU DISOURS DE NICOLAS SARKOSY AU SENEGAL.C'EST UNE AUTOFLAGELLATION D'UN AFRICAIN.OUVRE LES YEUX C'EST LA FRANCE QUI FINANCE LA REBELLION EN COTE D'IVOIRE .LA PREUVE CE SONT LES EVENEMENTS DE NOVEMBRE 2004

Commentaire de Mike Jean-Yves 14/06/11

André, mais bien sûr que c´est la France qui finance la guerre en Côte d´Ivoire. C´est elle qui finance aussi les détournements dans le café-cacao, l´insécurité galopante, les coupeurs et violeurs de route, l´insalubrité publique, les déchets toxiques, la corruption, les milliards des vagabonds, le délestage, les reports intempestifs de la présidentielle. Et.. tiens toi bien, si on n´y prend garde, elle va financer bientôt une pénurie d´eau sans précédent dans l´histoire de la Côte d´Ivoire?

Commentaire de Abel GUEHI 14/06/11

Soro est un étudiant qui ne peut s'acheter une kalash. LaFrance a prouvé qu'elle finançait la rebellion à KLEBERT et Marcoussis par le canal de DRAMANE.
Sous GBAGBO, le paysan gagne 800 à 1000f le KG de cacao et on peut éradiquer la fraude ds la filière. Sous BEDIE et DRAMANE c'était 250 à 350 le KG.
Le nord assiégé n'a jamais présenté bon visage que le nord non assiégé. L'ivoirité et la carte de séjour sont de BEDIE et DRAMANE.GBAGBO a annulé la carte de séjour.Qui dit mieux?

Commentaire de tresorti ernest 14/06/11

La liberté n'est jamais accordée de bon gré par l'oppresseur; elle doit être exigée par l'opprimé (Martin Luther King)
L'Algérie et le Rwanda sont des exemples.
mon frère ressaisit toi pour un Afrique qui se veut indépendant politiquement et surtout économiquement dans ce nouveau monde de la globalisation.

Commentaire de paco depac 14/06/11

A l'analyse de tels propos on a en face de nous deux assertions : soit on est de mauvaises foi comme la plupart des oppposants ivoiriens(collabos de l'occident) ou l'on fait preuve d'une ignorance inqualifiable.
finisons en avec la mauvaise foi pour un developpement harmonieux de notre continent.

Commentaire de souleymane toure 14/06/11

J'ai apprécié cette oeuvre et je loue le courage de son auteur. La vérité rougie les yeux mais ne les casse pas. Merci à vous mr Sangaré pour cette cotribution

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 10 nov. 2009
Nom Crise Ivoirienne Ma reponse à Blé Goudé
Langue Français
Auteur Moussa Sangaré
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 312
ISBN 9782812118784

Livre PDF

Nombre de pages 312
ISBN 9782812118784

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.