Tag Archives: Un modèle Educatif pour l’Afrique aujourd’hui

3 article(s)

  • Joseph Thera, auteur de "Un modèle éducatif pour l’Afrique aujourd’hui"

    "Mrs, Mmes,

    Par la présente note, je viens auprès de toute l’équipe, tout le personnel d’Edilivre pour exprimer toute ma reconnaissance pour la publication de mon livre : "Un modèle éducatif pour l’Afrique aujourd’hui".
    En réalité, j’ai toujours aimé écrire, mettre par écrit mes pensées, mes convictions. Mais en faire un livre et le publier, était pour moi une chose impossible jusqu’au jour où j’ai croisé le chemin de Edilivre. Grâce à vous, mon rêve est devenu une réalité. Je vous suis reconnaissant."


  • Joseph Thera, auteur de "Un modèle éducatif pour l’Afrique aujourd’hui"

    "Par la présente note, je viens auprès de toute l’équipe, tout le personnel d’Edilivre pour exprimer toute ma reconnaissance pour la publication de mon livre : "Un Modèle éducatif pour l’Afrique aujourd’hui".
    En réalité, j’ai toujours aimé écrire, mettre par écrit mes pensées, mes convictions.
    Mais en faire un livre et le publier, était pour moi une chose impossible jusqu’au jour où j’ai croisé le chemin d'Edilivre. Grâce à vous, mon rêve est devenu une réalité. Je vous suis reconnaissant.
    En effet, depuis le dépôt du manuscrit de mon texte jusqu’à la publication, j’ai suivi, grâce à votre professionnalisme toutes les étapes de la publication.
    Devant votre professionnalisme, la promptitude dans la correspondance, je suis resté dans l’admiration. Recevez ici l’expression de toute ma gratitude pour cet excellent travail.

    Merci"


  • Rencontre avec Théra Joseph, auteur de « Un modèle Educatif pour l’Afrique aujourd’hui»

    Dans quel pays habitez-vous ?
    Je suis malien. Je réside actuellement à l’Est du Tchad.

    Présentez-nous votre ouvrage ?
    Mon livre est une proposition d’un système éducatif pour l’Afrique. Il comprend trois parties.

    Je présente le système éducation du philosophe et éducateur américain : John Dewey. Le programme éducatif ne devrait pas instaurer une rupture entre l’école et la vie quotidienne de l’enfant. Il faut plutôt une continuité, faire de l’école une continuité de la vie sociale et familiale pour les enfants.
    La deuxième partie du livre fait un rapprochement entre le système éducatif prôné par Dewey et l’initiation africaine. Tout comme la pensée de l’américain, l’initiation vise une intégration progressive de chaque individu dans son être, dans son histoire, dans sa culture et dans son milieu pour en faire un adulte et un membre de la communauté. Ces deux systèmes éducatifs que j’essaie de comparer ici, il est claire, prônent une éducation humaine, qui aide la personne à atteindre un certain équilibre affectif humain ; à développer son sens de l’initiative, de créativité et de responsabilité en vue d’affronter et de braver les défis de son temps et de l’avenir.
    La dernière partie est essentiellement un appel. Donner aux jeunes la chance de faire de leur propre éducation une expérience et une vie, une expérience d’où découle un savoir faire utile à la société. L’enfant qui entre dans un monde complexe a le droit d’y être guidé pour pouvoir s’y situer avec aisance et y exprimer ses potentialités. Il a donc le droit de recevoir une connaissance mieux, un savoir faire approprié pour être lui aussi agent de son existence, responsable conscient du devenir de l’héritage socioculturel de sa nation et de l’humanité.

    Pourquoi avoir écrit ce livre ?
    De Bamako à Kinshasa, du Cameroun au Tchad, quelques écoles tentent d’offrir aux enfants une éducation de « qualité » mais à côté, le constat est triste. Des milliers d’écoles sont vouées à la débrouillardise, jouent à l’amateurisme : Des enseignants non qualifiés, absence totale de matériels didactiques et scolaires, la corruption à ciel ouvert…Ce livre est pour moi l’expression d’une conviction personnelle : l’éducation est la meilleure chose que nous pouvons offrir à un enfant. Il s’agit d’une éducation pensée. Celle qui ouvre au développement, car éducation et développement sont inéluctablement liés. L’éducation ne doit pas formé des intellectuels improductifs et stériles. Ma conviction est qu’un Etat qui donne la chance à ses citoyens de s’instruire, qui les aide à acquérir le savoir, le savoir-faire et le savoir vivre ; leur donne les moyens de se réaliser, et de réaliser une existence humaine et épanouie.
    À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?
    Ce livre s’adresse à toutes les personnes qui œuvrent dans le secteur éducatif. Surtout aux personnes qui, comme moi pensent et croient que l’éducation s’impose à tout homme comme un défi et comme une tâche obligatoire à accomplir. Que l’éducation est un chemin et un passage. Non pas un passage ponctuel, mais continuel, un passage qui s’étend sur toute la vie, l’oriente, l’accompagne et lui donne sens.
    Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
    Le message principal de ce livre est un appel. Un appel à reconsidérer l’éducation comme une priorité. Un appel adressé aux éducateurs pour une réadaptation du système éducatif aux réalités socio-économiques et culturelles du continent africain.

    Où puisez-vous votre inspiration ?
    Mon inspiration a été puisée dans mon travail d’éducateur et de formateur dans le domaine éducatif. Mais aussi de mes études universitaires, notamment mon séminaire sur la philosophie de l’éducation.
    Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?
    Je travaille actuellement sur mon deuxième ouvrage. Si tout marche comme prévue, il sera consacré à certaines questions politiques. Notamment la problématique de l’efficacité de l’action politique et la question du bien commun.
    Un dernier mot pour les lecteurs ?
    J’aimerais dire à tous mes lecteurs, que le meilleur cadeau à offrir à nos enfants aujourd’hui est l’éducation.

     

     


3 article(s)