L’équipe Edilivre va à la rencontre de ses auteurs en les interviewant. Découvrez l’intégralité de ces échanges.

Articles 1 à 3 sur un total de 1590

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ...
  7. 530
  • Rencontre avec SEBASTIEN KLEIN, auteur de « UN CŒUR SOUS LA CAPE FACE 1 » et « UN CŒUR SOUS LA CAPE FACE 2 »

    SEBASTIEN KLEIN_edilivrePrésentez-nous votre ouvrage

    Bien plus qu’une simple biographie, ces ouvrages présentent ma vision du monde et sont un mélange de tout ce qui compose ma vie, de la philosophie, de la psychologie, de la poésie, du développement personnel, mais aussi de l’aventure, de la folie des soirées à la présentation de l’appart le plus fou de Lorraine sans oublier bien sûr l’histoire d’un enfant qui est devenu un « super héros » à la télévision et dans les journaux, malgré les blessures dont il se libère en vous les confiant aujourd’hui.

    Pourquoi avoir écrit ce livre ?

    Ce livre est l’accomplissement d’un rêve d’adolescent, un recueil de toutes mes notes et de mes anciens livres qui n’avaient jamais, tout comme moi, pu trouver leur place à cette époque. J’ai voulu terminer ce que j’avais commencé il y a bien des années et faire partager à mes lecteurs les concepts et les bases de par mon expérience afin qu’ils s’y retrouvent eux-mêmes.

    À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

    Cet ouvrage s’adresse à toutes les personnes de ma génération, mais aussi à leurs parents ou enfants, ainsi qu’aux personnes qui se sentent en marge d’un monde dont ils se sentent exclues car différentes. Aux personnes qui y croient encore et aux solitaires qui rêvent d’autre chose dans leur vie et qui ont peut-être peur de se lancer. A celles aussi en quête de réponses et avides de vérités que j’espère elles trouveront dans ces pages.

    Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

     Ce livre est avant tout un partage. Donner aux lecteurs les « outils » et les « preuves » nécessaires pour leur prouver que tout est possible quel que soit sa différence si on croit en soi, et si on a le courage de ne pas tenir compte des jugements et des personnes qui ne croient pas en nous.

    Où puisez-vous votre inspiration ?

     Partout. Dans ce monde et dans les êtres qui le composent, quel que soit l’endroit où ils habitent, quel que soit leur âge, sexe ou religion. L’inspiration est… partout.

    Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

     J’ai encore des centaines de projets ! Mais pas spécialement dans l’écriture pour le moment, peut-être lorsque j’aurai passé d’autres étapes dans ma vie qui peux savoir ?

    Un dernier mot pour les lecteurs ?

    Jacques Brel disait : « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir… et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. ». Lancez-vous, c’est le moment.

    • Un cœur sous la cape - Face 1

      De Sébastien Klein

      Un cœur sous la cape - Face 1

      De Sébastien Klein

      « Bienvenue dans mon monde. Je m'appelle Sébastien, on me surnomme... Superman. Désireux de sauver le Monde, j’ai passé ma vie à aider les autres grâce à la psychologie, mon vécu et des bases simples. Sauvetages, rencontres insolites, so...

      Thème : Psychologie / Psychanalyse

    • Un cœur sous la cape - Face 2

      De Sébastien Klein

      Un cœur sous la cape - Face 2

      De Sébastien Klein

      « Bienvenue dans mon monde. Je m'appelle Sébastien. On me surnomme…Superman.Ma prose, mes vers oubliés, ma mélodie en moi majeur. Au cœur de ces mots qui ont fait de moi qui je suis, découvrez mes joies, peurs, peines et doutes. Soutenez l&rsquo...

      Thème : Poésie


  • Rencontre avec Sébastien Pérez, auteur de « Les Mots Sads» Recueil de poésie urbaine.

    Sébastien Pérez_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage

    « Mon ouvrage est un recueil de poésie urbaine, simple & efficace.

    76 textes aux thèmes variés écrits en rimes contenant une certaine musicalité.

    Parfois poétiques à l'effigie de la nature ou des sentiments, parfois subversifs envers la pensée « unique », robotisée contemporaine…. A découvrir, lire ou chanter ».

    Pourquoi avoir écrit ce livre ?

    « J'écris depuis l'adolescence, passionné de littérature, philosophie, lois physiques, épanouissement personnel, ésotérisme, j'ai eu envie de partager plus amplement mes pensées sur les conseils de quelques amis ».

    « J'ai exercé le Hip-Hop en tant que rappeur pendant quelques années, c'est de là qu'est venue mon addiction pour l'écriture ».

    Concrétiser par un livre ces années là.

    À quel lecteur s'adresse votre ouvrage

    « A tout le monde en général, les passionné(e)s de lecture, de poésie…..

    A tous ceux qui ne sont pas d'accord, ceux qui ont du mal à avaler la pilule.

    Ceux qui rejettent le matérialisme, ces personnes souvent ignorées mais qui ont dans le coeur de vraies valeurs humaines.

    Mais aussi à tous les slameurs, rappeurs et autres artistes à la recherche de lyrics »

    Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

     « Au delà de quelques textes très personnels, le message serait :

    _« Utilisez votre cerveau, laissez parler vos sens, ouvrez les yeux et dansez la vie même quand l'atmosphère paraît maussade »

    Un message d'espoir et d'amour : « Chaque situation morose a sa rose »

    Où puisez-vous votre inspiration ?

    «  Je puise mon inspiration dans tous les moments de vie quotidiens, les rencontres, l'observation profonde, l'écoute et l'ouverture de mes sens à l'existence ».

    La musique, la nature, l'amour mais surtout l'être humain m'inspirent.

    Un côté subversif s'inspirant de mon vécu et de quelques auteurs comme Aldous Huxley ( Le meilleur des mondes), Ezra Pound( Le Travail et l'Usure ) ……. »

    Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

    «  J'envisage de sortir un tome 2 des Mots Sads pour la fin d'année 2017.

    J'ai aussi un roman qui se nommera «  Le destin n'a pas de loi » en cours de finition.

    Quelques projets de livres en collaboration avec d'autres auteurs.

    Puis une thèse sur la recherche du bonheur pour beaucoup plus tard ».

    Vous pouvez vous tenir informés sur ma page Facebook :

    https://www.facebook.com/sebastienperez06

     

    Un dernier mot pour les lecteurs ?

    Merci de votre soutien, faites vous plaisir, la lecture est un exutoire très puissant.

    Lisez, vivez, dansez, aimez-vous, donnez de cet amour à l'art ; peu importe sa forme.

    A très bientôt amis lecteurs !

    En attendant, si le coeur vous en dit, retrouvez «  Les Mots Sads » Recueil de poésie urbaine sur Edilivre, Amazon, Fnac ou sur notre page Facebook. Merci.

    • Les Mots Sads

      De Sébastien Pérez

      Les Mots Sads

      De Sébastien Pérez

      Un ouvrage à la forme poétique, riche par ses mots, ses rimes et ses lignes porteuses tant d'amertume que d'ode à la beauté de la vie, et à son créateur. L'auteur y relate son enfance heureuse, bercée de bonté, entourée de frères qu'il aime jusqu'au drame de la mort prématurée de son père. L'aute...

      Thème : Poésie


  • Rencontre avec William Botter, auteur de "Vous êtes des bœufs !"

    William BOTTER_edilivrePrésentez-nous votre ouvrage

    « Vous êtes des boeufs » part d’un constat que j’ai pu faire; à savoir que notre société, les moeurs et le code moral qui la régissent on été fait pour nous domestiquer. Au travers du premier chapitre, j’attire les lecteurs sur des points bien particuliers de notre monde professionnel, entre autre, pour leur faire prendre conscience que depuis leur plus tendre enfance, la majeure partie de la population est destinée a devenir salarié et donc a vendre leurs heures de travail contre revenus. Ainsi, je fais le parallèle entre les bovidés qui pensent paitre tranquillement alors que nous attendons leur lait, leurs voeux contre un peu d’herbe et de foins. Une fois que la carrière laitière est terminée alors nous sommes vendus contre viande et peau.

    Dans le second chapitre, j’explique que la domestication nous a été inculquée et implantée de façon quasi définitive dans notre subconscient. Toutefois, après quelques petits éclaircissements, j’explique que le subconscient peut être reprogrammé de façon assez simple et ludique. J’explique également la force de notre subconscient et pourquoi c’est lui que nous devons reprogrammer.

    Dans le dernier chapitre, après avoir démontré qu’il valait mieux créer sa propre richesse en devenant son propre « éleveur », je fais un tour de l’économie actuelle, de ce que cherche les entrepreneurs et comment se tester dans le monde professionnel en utilisant de nouveaux outils permettant de conserver son activité salariée en commençant a se libérer de la contrainte temps/argent.

    Peu de personnes connaissent ce système et pourtant il existe et permet de voir de véritables succès et des reconversions professionnelles réussies.

    Bien évidemment, je n’oublie  pas de rappeler aux lecteurs qu’il faudra travailler pour arriver a la liberté et que rien ne se fait sans que l’on se bouge.

    Pourquoi avoir écrit ce livre ?

    J’ai été salarié et je sais au combien travailler pour un patron est frustrant. Certains aime mais personnellement j’ai toujours voulu me lancer à mon compte.

    Dans quel domaine ? Bonne question !

    Je n’avais pas de talent spécifique pas de formation dans un métier manuel….en gros pas grand chose pour devenir son propre « éleveur ».

    Et puis, j’ai rencontré un nouveau système d’entreprise, d’entreprenariat, de franchises qui ne demandait pas d’investissements à cinq chiffres.

    Je me suis testé et j’y ai pris goût. J’ai mené deux vies professionnelles parallèles et puis un jour, au détour, d’une grosse mésentente avec mon employeur, je suis parti. J’ai continué ma seconde vie professionnelle qui est devenue la première.

    Grâce a cette expérience, j’ai pu m’apercevoir du monde qui nous entoure et de la réalité simple de la vie d’entrepreneur, de franchiseur.

    J’ai compris que tout autour de nous n’était que consommation et que nous devions remettre le client au centre du débat.

    Ainsi, pour répondre a votre question, j’ai voulu dire a mes lecteurs que c’était possible.

    À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

    A toute personne en fait.

    Vous pouvez être salarié, étudiant, à la recherche d’opportunités simples ou même d’une idée pour se lancer. Ce livre vous donnera certainement une nouvelle approche, un autre angle du prisme.

    Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

    Que la condition de salarié n’est pas une fatalité ! Que le gel des salaires n’est réel que si vous n’en avez pas décidé autrement.

    Pourquoi devons nous croire qu’être salarié est la meilleure des places ?

    Franchement, je n’en suis pas sur. Elle a beaucoup d’avantages mais elle a beaucoup plus de contraintes.

    Où puisez-vous votre inspiration ?

    Dans le vécu.

    Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

     J’ai diverses idées sur le feu et pour ne rien vous cacher, j’ai 3 ou 4 livres en cours d’écriture en même temps.

    Un livre sur l’économie en générale mais avec une approche simpliste. Je ne souhaite pas faire un livre dédié à une élite. J’aime que les choses soient dites de façon simple.

    Un second sur le business de la santé où je pense encore une fois déranger beaucoup de lecteurs; un peu comme dans le livre « Vous êtes des boeufs! »

    Et enfin deux autres dont je commence a peine à déposer les idées.

    Enfin, j’ai commencé a prendre goût à la poésie et, qui sait, un recueil sera peut-être de mise !

    Un dernier mot pour les lecteurs ?

    Certaines de mes critiques parlent de mon livre en donnant l’idée que j’ai une vision du monde dérangeante. Je les remercie car j’ai effectivement une vue très différente du monde qui nous entoure et c’est aussi pour cela que je n’ai pas pris les autoroutes qui nous ont été tracées mais les chemins de traverses.

    Mon dernier mot restera celui-ci : qu’importe l’arrivée, c’est le chemin qui est important.

    • Vous êtes des bœufs !

      De William Botter

      Vous êtes des bœufs !

      De William Botter

      Dans ce livre, William Botter fait le parallèle entre la condition de l'Homme et celle du bovidé. Au travers d'un conditionnement scolaire, social et salarial, vous comprendrez que vous avez été domestiqué pour vendre vos heures, et parfois votre santé, ...

      Thème : Psychologie / Psychanalyse


Articles 1 à 3 sur un total de 1590

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ...
  7. 530