Edilivre fait la part belle à ses auteurs qui le lui rendent bien. Petit tour du courrier des auteurs. Envoyez-nous vos témoignages à marketing@edilivre.com ;)

Articles 41 à 50 sur un total de 263

Page :
  1. 1
  2. ...
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. ...
  9. 27
  • Mounira Belgacem, auteur de "Le Fruit de l'enfer"

    "Merci mes chers amis, merci pour votre compétence ! Bon courage, combien je suis heureuse et j'avoue que Edilivre a fait de moi une écrivaine, j'en serai toujours reconnaissante!"

    • Le Fruit de l'enfer

      De Mounira Belgacem

      Le Fruit de l'enfer

      De Mounira Belgacem

      « Des nuages blancs et noirs ont vêtu le ciel. Un tonnerre a grondé et a subi un éclatement terrible. Une pluie torrentielle a tombé sur la terre qui a été comme une gigantesque braise. Imbibée d’eau, elle a dégagé un vapeur parfumé. Le soleil qui a apparu à travers ces nuages l’a prise dans ses ...

      Thème : Religion


  • Abdelkader Benbrik et Tahar Mahouz, auteurs de "Le Terrorisme en Algérie, son histoire, son parcours" et "Le Troisième Lion d'Oran"

    "Nous auteurs du Maghreb, nous témoignons notre reconnaissance et notre satisfaction à l'initiative d'Edilivre, qui est venue comme une bouée de sauvetage. Nous remercions le professionnalisme de cette maison d'édition, notamment l'édition de nos livres. Merci encore."

    Abdelkader Ben Brik et Tahar Mahouz

    • Le Troisième Lion d'Oran

      De Tahar Mahouz

      Le Troisième Lion d'Oran

      De Tahar Mahouz

      Abdelkader Alloula, grand dramaturge Algérien, directeur du théâtre d'Oran, victime le mois de mars 1994, d'un lâche attentat terroriste islamiste, à la sortie de son domicile. Assassiné parce qu'il aimait la culture, le théâtre et s'est sacrifié pour le développement du théâtre universel et les ...

      Thème : Biographie


  • Max Michiels, auteur de "Les Contes Cauchemardesques" et "Cruels désirs"

    "Bonjour à toute l’équipe d’Edilivre et encore merci pour votre professionnalisme et votre application tout au long de l’édition de mes deux recueils de nouvelles. C’est un grand honneur et un plaisir de se sentir ainsi épaulé durant toutes les étapes de notre métier d’écrivain. Je vous souhaite un bel été rempli de nouvelles trouvailles littéraires.
    Cordialement,
    Max Michiels"

     

    • Les Contes Cauchemardesques

      De Max Michiels

      Les Contes Cauchemardesques

      De Max Michiels

      Les Contes Cauchemardesques regroupent trois nouvelles horrifiques aussi variées qu'effroyables, confrontant les héros à des événements extraordinaires. Zombification : une île au large des États-Unis est la victime d'une invasion de zombies au cours d'une tempête dévastatrice... Snuff Movie : ...

      Thème : Terreur


  • Insa Kane, auteur de "Sound Command of English Grammar"

    "Bonjour chers collaborateurs,

    Les mots ne suffisent pas pour exprimer la joie qui m’anime présentement. J'ai reçu votre email mais j'ai un peu tardé à vous répondre parce que je peinais à trouver les mots qu'il faut pour vous exprimer ma profonde gratitude. C'est bien de pouvoir produire mais c'est une chance de se faire éditer. Merci donc de m'avoir donné cette chance. Vous avez été professionnels et communicatifs durant tout le processus éditorial et votre sens de l'écoute m'a beaucoup impressionné.  Merci infiniment pour cette considération. Je vous reviens bientôt pour faire mes commandes online.

    Bien à vous.
    Insa KANE"
    • Sound Command of English Grammar

      De Insa Kane

      Sound Command of English Grammar

      De Insa Kane

      Sound Command of English Grammar is an educational handbook for the benefit of students and English lovers to help them improve their oral and written skills regarding the English language. Through this book, we aim at improving the quality of the Senegalese didactical materials and curriculum by...

      Thème : Essai / Etude autres


  • Karen Dauch, auteur de "L’Océan de mes souvenirs amers"

    "Bonjour,

    Je tenais à remercier toute l'équipe pour votre travail, je suis très contente pour tout, en plus c'est avec vous que je voulais que mes livres soient édités. Vous êtes tous très professionnels, réactifs, chaleureux, agréables vous faites en sorte que l'auteur se sente épaulé et rassuré.
    Merci pour tout,
    Karen"

    • L'Océan de mes souvenirs amers

      De Karen Dauch

      L'Océan de mes souvenirs amers

      De Karen Dauch

      Abandonnée, déracinée, la narratrice est ballottée à la fois par l'indifférence et la cruauté des hommes, et par l'inhumanité de la société, plus encore par le sentiment d'injustice dès sa plus tendre enfance. Aujourd'hu...

      Thème : Témoignage


  • Amel Safta, auteur de "Le Loup, le Corbeau, le Chacal et le Chameau"

    "Bonjour,

    Je tenais à vous féliciter pour la parution du titre «Le Loup, le Corbeau, le Chacal et le Chameau » et particulièrement l'équipe Edilivre qui a veillé sur le processus général de publication.
    Bien cordialement.
    Amel Safta"

    • Le Loup, le Corbeau, le Chacal et le Chameau

      De Amel Safta

      Le Loup, le Corbeau, le Chacal et le Chameau

      De Amel Safta

      Ce conte du patrimoine arabo-musulman, ici publié dans une traduction française de Amel Safta, a été publié à Tunis par la Maison Kalila et Dimna en 1977. Le roi Lion, blessé, est incapable de chasser et de nourrir ses trois compagnons à savoir le Loup, le Corbeau et le Chacal. Affamés et impuis...

      Thème : Roman de société / actualité


  • Fabienne Durand-Conrad, auteur de "L'Amour au conditionnel"

    "Bonjour,

    Je me présente, je m'appelle Fabienne Durand-Conrad et il y a un an, Edilivre publiait mon roman "L'amour au conditionnel" et je voulais aujourd'hui vous parler de mon expérience de publication.
    En 2009 je publiais mon premier roman "Telle aurait pu être sa vie" à compte d'auteur. J'écris pour moi-même depuis l'âge de 12 ans. Des nouvelles, des romans, des poèmes. Ce premier roman est le résultat de l'union de plusieurs petites histoires que j'écrivais pour les copines lorsque j'étais adolescente, des idées ou des phrases qui me venaient comme ça au détour d'une conversation, après avoir vu un papillon, le matin au réveil et autres synopsis copiés sur un cahier d'écolier, sur un morceau d'une nappe en papier pour la communion de cousine Gertrude, le dos d'une enveloppe de la dernière facture d'eau.... Je l'ai travaillé, retravaillé, manié, remanié, mais ce n'était que pour moi; parce que j'avais simplement une histoire à raconter. Puis un jour, suite à un décès, le déclic: cette histoire je devais la faire connaître, je voulais en laisser une trace. Mais je ne suis pas romancière, je ne suis pas écrivaine, je ne suis qu'une fille de paysan qui a une histoire à raconter. Les grandes maisons d'édition ? Trop peu pour moi. A l'époque le compte d'auteur c'était bien. Cher, mais bien, mon livre allait être publié. Et puisque c'est moi qui paye on me promet tournées de promos, publicité, galas sur Paris pour se faire connaître, séances de dédicaces... Ils se chargent de tout. J'aurais dû avoir la puce à l'oreille lorsque je me suis "battue" avec leurs "correcteurs" qui me signalaient des fautes qui n'existaient pas et qui ne connaissaient pas la différence entre le futur de l'indicatif et le conditionnel présent. J'ai donc payé mes livres, j'ai reçu mes exemplaires et... et c'est tout.
    Je ne cherchais pas non plus la gloire, ce n'était pas mon but puisque celui-ci avait été atteint. Mon histoire avait une réalité, une couverture et un ISBN. Après tout j'avais eu ce que j'avais voulu.
    Oui mais voilà, "Telle aurait pu être sa vie" avait une suite. Je ne pouvais pas laisser mon héroïne comme ça dans le doute avec ses questions. En deux mois "L'amour au conditionnel" était terminé; facile, les personnages étaient déjà créés, ils avaient déjà leur histoire, leur caractère et surtout mon histoire avait enfin une vraie fin. En gros c'est le plan qui m'a pris le plus de temps. Recommencer avec la même maison d'édition ? Certainement pas. Je n'ai plus les moyens. Je ne suis jamais rentrée dans mes frais. Tant pis. Je garderai ce manuscrit pour moi.
    Cinq ans. Pendant cinq longues années, ce manuscrit reste dans le tiroir de mon bureau et me hante. Mon personnage principal me hante. Elle veut la fin de son histoire. Elle la connait, je la connais. Mais le peu de personnes qui connaissent mon héroïne se demandent ce qu'elle est devenue. "Faby, à quand la suite ?"
    Compte d'auteur ? Certainement pas. Les conjonctures sociales, personnelles et surtout pécuniaires ont changé. Je ne peux pas me le permettre. Les grandes maisons d'édition. Pff! C'est pas pour moi. Je ne suis pas romancière. On me parle d'une maison d'édition, il y a le futur ex-mari de la copine de la voisine du maire du village d'à côté qui fait un stage dans le même bâtiment qu'une maison d'édition. Tu veux les coordonnées ? Je me lance. Une semaine passe, puis deux, pas de réponse. Je cherche sur internet. Je trouve évidemment plusieurs maisons d'édition plus ou moins connues, certaines même inconnues. Ma condition: pas d'argent à avancer car je n'en ai pas. Je tombe sur Edilivre. Je lis les conditions. Bah après tout je risque quoi ? Qu'on me dise non et que tout reste au point mort ? J'ose, j'envoie. Je relis les propositions. Intéressant. Je tente d'autres maisons d'édition qui promettent relativement la même chose.
    Réponse ultra rapide d'Edilivre. Mon manuscrit passe en comité de lecture. Mon cœur bat la chamade. Entre temps je reçois la réponse de la première maison contactée. Négative. On ne comprend rien à votre histoire. Ah ben c'est normal c'est une suite. J'avais envoyé un exemplaire de "Telle aurait pu être sa vie" avec mon manuscrit pour que le comité de lecture comprenne l'histoire, il m'a été renvoyé par retour de courrier avec ce petit mot: "Nous n'acceptons qu'un seul manuscrit à la fois veuillez nous le présenter une autre fois" Je ne voulais pas faire publier un roman déjà publié, je voulais juste que les lecteurs comprennent le cheminement psychologique de mon héroïne. Grosse déception pour moi. Je pense à laisser tomber mais Edilivre me recontacte et bingo! Bon il y a encore des petites fautes à corriger mais la réponse est oui!!! Je reçois d'autres réponses positives mais Edilivre a été le plus rapide. Je ne paye rien. C'est entièrement gratuit pour celles et ceux qui ne souhaitent pas d'options mais sans argent votre livre peut voir le jour.
    En 2014 "L'amour au conditionnel", la suite des aventures de Maëlys l'héroïne de "Telle aurait pu être sa vie" (roman qui soit dit en passant n'est plus disponible à la vente depuis 2012) voit enfin le jour chez Edilivre. Grâce à un site internet super bien fait, je m'inscris via Facebook sur la page communautaire du Club Auteurs Edilivre de ma région. Mon livre est référencé chez les plus grands comme Amazon, Fnac, Cultura, Cdiscount... On ne peut pas passer à côté.
    D'ailleurs beaucoup de personnes écrivent mais n'osent pas faire le premier pas vers la publication. Edilivre est un bon compromis. Je le recommande autour de moi.
    Aujourd'hui, je termine mon troisième roman. Un autre style, un autre genre. Mais je sais que je ne chercherai pas sur internet, que je ne contacterai pas de grandes maisons d'édition (Pour quoi faire ?). Pour la fin de l'année c'est à Edilivre que je proposerai mon prochain manuscrit.
    Et vous ? Qu'attendez-vous ?
    Bonne journée.
    Fabienne Durand-Conrad"

    • L'Amour au conditionnel

      De Fabienne Durand-Conrad

      L'Amour au conditionnel

      De Fabienne Durand-Conrad

      Après Telle aurait pu être sa vie, nous retrouvons Maëlys, l'héroïne de ce premier opus. Après deux ans passés dans le coma suite à un accident domestique, elle a dû réapprendre à vivre et se réadapter à sa nouvelle vie. Trahie par ses proches, la parution d'un livre bouleverse ses habitudes… D...

      Thème : Autres / Divers


  • Beatrix Delarue et Lorraine Lapointe, auteurs de "D'une mer à l'autre"

    "Bonjour,

    Nous tenons à remercier Edilivre pour la parution de notre livre ''D'une mer à l'autre'', dont le résultat nous ravit ! Grâce à cette parution, nous venons d'obtenir une résidence d'écriture au Monastère de Saorge, Centre des Monuments Nationaux, en septembre prochain.

    Merci encore à toute l'équipe d'Edilivre !"

     

    • D'une mer à l'autre

      De Beatrix Delarue et Lorraine Lapointe

      D'une mer à l'autre

      De Beatrix Delarue et Lorraine Lapointe

      La mer est présente dans notre culture, nos rêves, nos contes et notre mémoire la plus ancienne ; celle de l'enfance et des premiers souvenirs. Nos deux auteures aiment les mots et le fait de les transmettre, chacune avec son univers. Ensemble, elles chantent la douleur du monde, la tristesse mai...

      Thème : Poésie


  • Natasha Anaïdi, auteur de "Trésor endiablé..."

    "J'ai découvert Edilivre !

    Au fil des jours, je l'ai aimé. Comme la fiancée se colle à son fiancé, j'ai rencontré cette belle maison d'édition. Je l'aime bien, et je m'y colle, comme de la colle s'y colle. Mon cinquième livre, enfin mon second chef d'oeuvre littéraire vient d'émettre son premier cri sur les abords de votre maison d'édition. Une fois encore merci pour le travail précieux que vous faites en m'accompagnant.
    Aux lecteurs je dirai ceci: «La mer morte de Kalakulta s’étendait à perte de vue. Elle séparait la ville de Beaty de la forêt de Draconia. Cette mer était tantôt houleuse, tantôt d’un calme à glacer tout être vivant. Elle s’agitait périlleusement, sifflait, hurlait, puis gardait un silence de mort. Tout y était mystère, austère. Crésus avait apprêté un voilier de fortune, qu’il avait découvert, aux abords de la périlleuse mer. Aux côtés du voilier, une perle de crânes humains, d’ossements desséchés, que les vautours avaient becquetés d’un diabolique appétit se laissaient joyeusement compter. Une sueur froide dégoulina, le long du torse émacié de Crésus. Tout se dessina dans sa tête. Il entendit, en son for intérieur, retentir le glas de la mort. Où allait le mener sa quête, sa conquête du fameux trésor endiablé ?».
    Voudriez-vous poursuivre cette belle mésaventure avec moi ? Voudriez-vous cerner mon secret ? Eh bien, n'hésitez pas à acheter un ou plusieurs exemplaires de ce livre, un véritable cadeau littéraire.  Allez l'acheter maintenant !

    Cordialement,
    Natasha Anaïdi"

     

     

    • Trésor endiablé...

      De Natasha Anaïdi

      Trésor endiablé...

      De Natasha Anaïdi

      « La mer morte de Kalakulta s’étendait à perte de vue. Elle séparait la ville de Beaty de la forêt de Draconia. Cette mer était tantôt houleuse, tantôt d’un calme à glacer tout être vivant. Elle s’agitait périlleusement, sifflait, hurlait, puis gardait un silence de mort. Tout y était mystère, au...

      Thème : Roman d'aventure


  • Gwendoline Duchaine, auteur de "De l'autre côté"

    "Bonjour,
    Merci, je tiens à remercier toute l'équipe d'Edilivre pour l'efficacité et la réactivité dont vous avez fait preuve au cours des différentes étapes du processus éditorial. Écrire et publier mon livre "De l'autre côté" de l'océan a été possible et facile grâce à votre équipe dynamique et réactive.
    J'ai également trouvé une grande écoute, une belle disponibilité et un véritable accompagnement quotidien ! Vous m'avez aidé à surmonter chaque difficulté avec patience et attention, merci !
    Merci de m'avoir permis de réaliser ce grand rêve ! Il est difficile de décrire la grande émotion que j'ai ressentie en touchant mon livre pour la première fois, et la fierté de pouvoir l'admirer chaque jour ! Je laisse une belle trace de notre aventure d'immigration franco-québécoise à mes enfants et je vous en suis très reconnaissante !

    Salutations canadiennes à cette belle équipe d'Edilivre ! Merci !
    Gwendoline Duchaine"
    • De l'autre côté

      De Gwendoline Duchaine

      De l'autre côté

      De Gwendoline Duchaine

      De l'autre côté raconte l'histoire étonnante d'une famille de Français qui décident de tout quitter pour s'installer de l'autre côté de l'océan. La découverte de leur nouvel environnement, les joies, les désillusions, les coups durs, l'amitié, la maladie : leur vie est une succession de choix plu...

      Thème : Roman de société / actualité


Articles 41 à 50 sur un total de 263

Page :
  1. 1
  2. ...
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. ...
  9. 27