Edilivre fait la part belle à ses auteurs qui le lui rendent bien. Petit tour du courrier des auteurs. Envoyez-nous vos témoignages à marketing@edilivre.com ;)

Articles 251 à 260 sur un total de 260

Page :
  1. 1
  2. ...
  3. 22
  4. 23
  5. 24
  6. 25
  7. 26
  • Témoignages des auteurs Novembre 2009

    "Je viens de recevoir le premier exemplaire du livre: l'Île Nocloud écrit avec Julien: mon Petit-Fils. J'ai déjà connu avec vous par l'Edition de mon premier ouvrage: "Il était, il était une fois mon Algérie à moi" la joie et le bonheur d'une reconnaissance motivant peut-être ma deuxième démarche. Je voudrais surtout vous faire partager les émotions ressenties par Julien, 14 ans, à la découverte de cet ouvrage que nous avons écrit ensemble. Avoir accepté de publier notre livre représente pour un adolescent une multitude de points positifs qu'il faut mesurer et cela grâce à vous. Julien réalise soudain l'importance du traitement de notre langue lorsqu'elle apparaît dans un texte qui respecte des idées, des mots. Votre action, dans le domaine pédagogique que j'appellerai "indirect", est énorme. Publier un livre est une reconnaissance et dans ce cas précis c'est aussi un encouragement au "mieux faire". La démarche tombe à pic au moment d'un fléchissement passager et votre collaboration contribue à la relance de l'intérêt pour l'écriture, la rédaction, la lecture, la richesse du mot et de son emploi." Sarrat Jean - L'ile Nocloud

    "Ce message, pour vous féliciter au sujet de la qualité des couvertures, de la reliure et de l'imprimerie de mes deux livres. Je peux vous dire sincèrement que les "grands éditeurs" n'ont qu'à bien se tenir car vous n'avez rien à leur envier dans ce domaine. Votre sérieux et votre disponibilité nous apportent la preuve incontestable de votre professionnalisme. Les jeunes éditeurs comme vous, sont l'avenir de l'Edition. Continuez et soyez sûrs que désormais il faudra compter avec vous." Staniszewski Claude - Chroniques afro-américaines

    "Tout d'abord, mes remerciements, mes salutations à l'équipe dans son ensemble. Puis la joie évidemment d'être édité, comme quelques autres choisis par cet éditeur courageux qui se risque vers de nouveaux auteurs. Pour finir, j'ai un peu de mal, car trop simplet sûrement, à comprendre ces (grands) auteurs venus chez EDILIVRE en raison de la gratuité, et qui par la suite crachent dans la soupe car ils n'ont pas ou peu vendu ... Leur oeuvre immortelle.
    Salutations à tous."
    Gilou - Les fables du ruisseau



  • Témoignages des auteurs Octobre 2009

    "Merci et tous mes compliments : dans sa présentation comme dans son exécution, le livre m'a séduit et, je vous l'avoue, je n'osais pas en espérer autant. Un très beau travail ! Une finition impeccable et de grande qualité : le reflet d'un grand professionnalisme."
    Claude Cattey - Un impossible Rêve !

    "Je suis tombé par accident dans l’écriture. Une façon pour moi d’échapper à une réalité de vie… Ecrire «  La Locomotive Noire » a été un devoir de mémoire pas seulement pour moi mais pour toutes les personnes qui  font des mots une thérapie. Un jour l’importance de publier est devenu une évidence… Avec EDILIVRE et son équipe rédactionnelle j’ai trouvé l’éditeur que je recherchais. Modernité, ouverture, professionnalisme, respect de l’environnement, accessibilité, souplesse et compréhension…A la réception de mon ouvrage, j’ai été pris d’une belle émotion. Celle qui s’exprime par l’envie de dire merci à tous ceux qui m’ont accompagné dans cette aventure. Mais mon premier « coup de cœur » va vers vous,  EDILIVRE, qui avez  fait de mes mots un livre. Vous ne me donnez qu’une seule envie continuer à écrire et être publié, tant l’émotion est belle. "
    Lukaz le Goaris - La locomotive noire

    "Je n'ai que des compliments de mes premiers lecteurs, tant pour EDILIVRE APARIS que pour moi-même. Il y en a même qui m'affirment (parce qu'ils ne sont pas objectifs) qu'il est dommage que la période des prix littéraires soit engagée...
    En tout cas, bravo à votre Maison d'Edition dont je suis, en ce qui me concerne, totalement satisfait. Merci !
    "
    Edgart Faveur - Chère Facture suivi de Sanguines

    "Je vous remercie encore infiniment d'avoir rendu possible un rêve que je ne pensais même pas voir réalisé ! ! !  L'annonce de cette parution a semé une grand joie chez mes proches qui savaient à quel point cela me tenait à coeur. L'idée que le drame que nous avons vécu, relaté dans "Enfant de salaud", a désormais quelques chances d'alerter d'autres victimes ou coupables potentiels m'apporte un grand réconfort et le sentiment d'un devoir accompli parmi tous ceux qui m'incombent. Et puis si quelques acteurs de notre Justice peuvent tirer des deux ouvrages quelques idées dans le cadre de leurs réflexions sur les évolutions de la Justice et du système carcéral, je n'aurais pas perdu mon temps non plus. Je tiens à rendre hommage au travail que vous avez accompli. Mes premières relectures du BAT m'ont montré à quel point je n'avais jamais vraiment cru pouvoir être édité un jour, et c'est avec une infinie tolérance que vous avez accepté une quantité impressionnante de corrections qui auraient normalement dû précéder mon premier envoi. Mon perfectionnisme m'a amené à vous faire faire plusieurs trains de corrections successives dont je vous sais infiniment gré. En publiant ces deux livres, vous avez accompli certes un acte professionnel de qualité, mais aussi un acte d'une grande humanité, et de cela je vous serai toujours reconnaissant."
    Jérôme Lefort - Enfant de salaud - Chroniques d'intra-muros

    "Merci ! Merci et tous mes compliments : dans sa présentation comme dans son exécution, le livre m'a séduit et, je vous l'avoue, je n'osais pas en espérer autant. Un très beau travail ! une finition impeccable et de grande qualité : le reflet d'un grand professionnalisme."
    Claude Cattey - Un Impossible Rêve ?

    "Écrire seul dans son coin, c'est être comme Robinson sur une île. Rousseau avait bien lu Crusoé, et je pense que si écrire c'est rêver, c'est aussi se promener solitaire. Mais il faut faire l'exégèse de cette solitude et se coltiner au monde, éprouver son verbe dans la clameur de ces voix intérieures qui vous disent : « Publie ! ». L'éditeur qui vous dit « Oui ! » est comme Vendredi, il vous aide patiemment à construire, organiser, ordonner... L'édition, c'est « la possibilité d'une île » ouverte à tous les vents de la lecture, un isthme reliant votre lopin de songes au continent de l'expiation d'un moi qui s'offre. L'édition n'est pas sédition, c'est au contraire l'ordre, le calme et la subordination aux exigences de la parution qui est une apparition transcendant le mot fébrile, écrit dans une grotte, en un Verbe incarné et incarnat comme une tâche de votre sang signant un pacte diabolique. Mais les contrats signés avec Edilivre sont angéliques ! D'ailleurs, je les marque de ma signature avec une plume de séraphin, et c'est pourquoi mon premier livre parle d'Harpo Marx qui pirouette comme un farfadet incongru dans le tumulte des nuées, harpe au poing. Merci à Edilivre de m'avoir concédé un peu de sa confiance, et bravo pour avoir opéré, avec la plus grande rigueur et le savoir-faire amical qu'il prodigue à chaque étape de la parution de votre « bébé » (publier est une parturition, le livre une délivrance), un travail qui permet de penser que l'édition ne vous fait pas toujours payer l'addition..."
    Patrick Boutin - Harpo (un ange passe)

    "Pour des raisons de force majeure, je n'ai pu vous contacter plus tôt pour vous dire que je suis pleinement ravie de la présentation de mon ouvrage. Belle couverture, bon format, et écriture de la taille convoitée. Je ne pouvais souhaiter mieux et je vous en remercie infiniment. Les cartes de visite sont une idée géniale pour présenter l'ouvrage en toutes occasions, ainsi que pour vous faire connaître, sans avoir le livre sur soi. Encore grand merci d'avoir choisi de publier le fruit d'une existence, mêlée à de l'imagination."
    Suzanne De Mosedamgaard - L'envol des hirondelles

    "Je me dois de vous exprimer toute ma gratitude pour me compter désormais parmi le panel de vois auteurs. Je ne laisserai pas passer cette opportunité pour mettre en valeur votre label dont le premier pas est un acte de philantrope, soit de publier à compte d'éditeur; ensuite il est significatif de constater votre célérité malgré votre volume de travail et il est certain que votre professionnalisme est évident. Un grand bravo pour toute la maison !"
    Ahmed Bencherif - Marguerite tome 2

    "Pour vous dire combien j'ai été heureuse de lire que mon livre:"Pierre Tombale, où Aïda, la Rose qui se meurt,"vient d'être publié sur votre Site internet. Je sais que vous pouvez imaginer ma joie et celle de ma famille et ami(es). Je vous félicite aussi pour tout ce parcours assez dur quand même dirai-je.   Je déborde de joie depuis. Surtout lorsque j'ai visité votre site et que j'ai vu le livre, mon livre là en place et qui peut-être, qui sait! pourrait faire plaisir à des lecteurs. Vous avez réalisé mon rêve de jeune fille. Ecrire un livre! J'ai envie de crier ma joie et il m'a fallu, aller loin dans la "badia" avec des ami(es) afin de fair la folle et de crier ma joie pour arroser ce grand jour. Vous savez, il est des bonheurs qui sont éternels! Qu'ont ne peut les décrirent et qui palpitent tout le temps dés qu'ils prennent naissance. Alors, sachez le je suis heureuse. En attente de voir le livre en personne, je prends contact avec mes connaissances, jusque dans le pacifique et ma nombreuse famille en europe et aux Etats Unis, pour qu'il l'achète en ligne, et à la librairie. Ils attendent..."
    Antônia Laura CAROLINA BARBOSA FORTES - Pierre tombale ou Aïda la rose qui se meurt



  • Témoignages des auteurs Février 2009

    "C’est à la fois un choc et un sentiment d’émotion que j’ai ressenti en ouvrant le colis contenant les superbes exemplaires de mon livre «Mauvaises nouvelles ».En dehors du coté « personnel » de la chose, c’est un  plaisir de voir la qualité avec laquelle toute l’équipe d’Edilivre a travaillé sur mon ouvrage. Merci à Edilivre d’avoir aussi bien participé à mon « Everest ». Merci de cette chance, de cette joie et de cette qualité, c’est une grande preuve de respect pour la création."

    Jean-Luc LOUIS - Mauvaises nouvelles

    "Aujourd'hui, je viens de recevoir des exemplaires de mon roman Power of Hate. Le travail réalisé est excellent et je suis ravi d'avoir été édité par vos soins. La réalisation de ce roman est fantastique, et c'est la larme à l'œil que je vous envois ce mail pour vous dire M.E.R.C.I. Bonne continuation à vous et à bientôt pour le deuxième qui est en cours. Bravo aux travailleurs de l'ombre."
    Sean Charles - Power of hate



  • Témoignages des auteurs Janvier 2009

    " Dès que j'ai reçu mon ouvrage, dès que j'ai constaté la bonne qualité du travail réalisé, le premier réflexe moral qui m'a traversé l'esprit était : merci à mon cher éditeur, merci à toute l'équipe d'Edilivre. Sans tarder, je vous dis qu'Edilivre ne nous livre pas uniquement un travail professionnel mais aussi une merveilleuse vibration du coeur et une joie de vivre nécessaire à tout auteur débutant. Merci aussi pour les cartes de voeux, vous ne saurez jamais imaginer le bonheur que vous avez créé au sein de mes enfants.
    Med-rêche - Ma Vision


    "Voilà, encore une décharge d'adrénaline... Je rentre chez moi et découvre devant la porte le fameux colis tant attendu !... Dernier sursaut d'angoisse... Le carton renferme une cinquantaine de livres, mes livres. Et s'ils n'étaient pas tels que je les ai imaginés ? Mes mains tremblent dans cette toute dernière ligne droite... J'ouvre la caisse avec précautions et découvre avec joie et fierté le fruit d'un merveilleux travail d'équipe. Ils sont beaux, tels que je les avais rêvés, de vrais livres quoi !
    Mille mercis à toute l'équipe d'Edilivre pour ce fabuleux travail qui a permis de concrétiser un projet inespéré et de mener à bien une belle aventure. Merci surtout d'avoir donné à une illustre inconnue une telle chance de livrer au grand jour ce qu'elle avait si longtemps enfoui au fond de son coeur."
    Elisa Sauvage - L'enfer du silence

    "J'ai reçu la semaine dernière mes exemplaires de "La Fugue en nous majeure" et je ne vous remercierai jamais assez d'avoir donné à mon ouvrage la possibilité d'être publié dans de telles conditions. Merci énormément de la chance que vous donnez à de jeunes auteurs débutants !"
    Coline Pagoda - La fugue en nous majeure



  • Témoignages des auteurs Décembre 2008

    "J'ai bien reçu mes 5 ouvrages commandés et ce fut un moment très spécial pour moi de découvrir "mon livre" imprimé et mis en page ! Quel bonheur pour moi ! C'est un projet abouti, c'est là ma première publication et pour moi qui rêvait depuis longtemps de voir un de mes ouvrages publiés, je suis ravie et émue de voir ces pages concrétisées et éditées.
    Je souhaiterais remercier toute l'équipe pour le magnifique travail fourni et le plaisir que cette édition m'a procurée. Merci à tous et j'en profite pour vous souhaiter de Joyeuses Fêtes de fin d'année ! A très bientôt pour la suite de mon ouvrage peut être ! "

    Chloé de la Malotière - Quand seul le courage ne suffit plus...

    "Après réception de mon colis de livres, je viens féliciter très chaleureusement toute cette invisible et merveilleuse équipe d'Edilivre qui n'a cessé de m'épater.
    Du jour où j'ai adressé mon manuscrit jusqu'au retour de l'ouvrage si joliment endimanché, tout s'est passé comme dans un rêve...
    Cette collaboration m'a enchantée et impressionnée tout au long de l'aventure de mon premier roman.Je souligne au passage la présence toujours aimable en toutes circonstances des hôtesses au téléphone ainsi que l'excellence de la création de couverture.
    Je n'ai plus qu'une envie : écrire, écrire encore pour revivre d'aussi bons moments."

    Anne S.H. - Le Miroir de papier



  • témoignages des auteurs Novembre 2008

    "Retraité de l'éducation nationale, ayant consacré toute ma vie durant à ma vie professionnelle d'enseignant, par amour des enfants et non pour les vacances qui m'étaient octroyées et que j'ai dû délaisser par monotonie à l'école primaire, j'ai voulu me faire le plaisir par quelque biais entrer dans l'enseignement supérieur afin d'étancher une soif qui me paraissait indispensable, en dispensant un enseignement à des médecins qui, voulant acquérir une spécialité médicale: "parasitologie et écologie médicale", m'ont obligé à me recycler et par-là même m'obliger à me remettre en question quant à ma culture personnelle. Retraité, on se sent comme exclu dans une société dont on ne peut plus rien apporter.
    Et pourtant ... bien que conscient que la mise en retraite se trouve être une antichambre de la mort, j'ai découvert, un peu trop tard d'ailleurs, qu'écrire était la meilleure façon de communiquer avec des personnes anonymes, mais qui , grâce à votre concours exceptionnel et une énergie délirante, me permet de me faire connaître et bercer leur sommeil d'une façon telle qu'elles soient conscientes qu'écrire est difficile,  mais qu'à la fin du compte elles s'aperçoivent qu'un livre est comme l'a dit Graham Green "Une fenètre par laquelle on s'évade" et comme l'a dit Voltaire "Un livre est le meilleur ami de l'homme".
    Je tiens à remercier Edilivre, sa représentante madame Dominici et toute son équipe pour l'efficacité, le dévouement dont ils font preuve pour être agréables et être toujours à notre écoute, le sourire et la sympathie se trouvant toujours au téléphone.
    "

    Yves Jonquet -"En viager" suivi de "Quel hasard"

    " Je viens de prendre connaissance de votre mail m'annonçant la publication de mon livre. Je vous remercie de cette information et je vous prie, une nouvelle fois, de remercier toutes celles et tous ceux qui ont permis à ce texte de partir vivre sa vie propre, lui permettant ainsi de s'échapper définitivement de mon esprit.Que vous en soyez tous remerciés, sans distinction de situation, car sans les uns et les autres, mon livre ne serait resté qu'une simple émotion personnelle." Jeannot - L'étrange assemblée

    "Vous ne pourrez vous imaginer le bonheur ressenti en consultant votre site et découvrir dans la rubrique "nouveautés" ce produit intellectuel auquel vous avez donné vie. Aussi, et à chaud, je ne peux que vous renouveler mes sincères remerciements et maprofonde reconnaissance."
    Ali Kherbache - Le choeur des coeurs

    "[...] je viens de recevoir l'exemplaire de mon roman Demain, l'Eternité et tiens à vous féliciter pour la qualité du travail effectué, avec ce résultat qui correspond réellement à mes attentes. Merci à toute votre équipe et un grand bravo pour le courage et l'enthousiasme dont vous faites montre dans un milieu, réputé, pas facile, du tout ! [...]"
    Christiane Nivesse - Demain, l'Eternité



  • Témoignages des auteurs Septembre 2008

    "[...] En tout cas, ma maudite est très belle, je veux dire que vous avez fait du beau travail et que vos livres sont magnifiques, très élégants. [...]"
    Laurence Casado - La maudite


    "[...]Je viens de voir mon roman sur Internet et je suis si émue que je ne trouve pas mes mots.[..]"
    Monique Clavaud - Le rendez-vous des anges

    "Je viens de prendre connaissance du mail m'informant de la parution de mon livre: "A nous les mètres carrés". Je tiens à vous remercier, et à travers vous, toute l'équipe qui a participé à la parution de ce livre, pour le travail effectué afin d'arriver à cette parution. Je n'ai eu, tout au long de la période de préparation à l'édition, qu'à me féliciter de cette collaboration efficace, et utile, qui s'est établie entre le monde d'Edilivre et moi-même. Je vous demande, une fois de plus, d'être mon interprète auprès de tout ce personnel qui travaille dans l'ombre afin d'arriver à l'éclosion d'un livre. Je suis conscient que l'auteur demande toujours plus aux autres, mais à la fin, sans ces autres point de livre, point d'édition et point de lecteurs. Merci à vous tous qui oeuvrez dans la transparence afin qu'un ouvrage voit enfin le jour. J'espère avoir bientôt le plaisir de vous dire merci, à tous, de vive voix."
    Michel Degalat, A nous les mètres carrés

    "[...] J'ai reçu mon deuxième ouvrage: poésies depuis la ville de Menton.
    Félicitations pour l'excellent travail!!! [...]"

    Angelo Rizzi - Poésies depuis la ville de Menton



  • témoignages des auteurs août 2008

    " [...] Vous m'avez permis de réaliser un rêve que je pensais irréalisable et pour ça vous avez ma plus grande reconnaissance. [...] "
    P. Mesgny - Sang guerrier - Métal Blaster

    " [...] Le livre est super, c’est pour moi un grand jour. Merci et au prochain livre qui est en cours. [...] "
    J. Deneville - Un flic se met à nu


    "Je tiens à vous exprimer ma grande satisfaction à propos de mon livre : "Le Rachtingue". Le travail préparatoire est remarquable. [...] Merci à l'équipe qui a le rôle obscur de parfaire le manuscrit. [...] "
    Guy Bonnefoy -  Le Rachtingue


    " Je ne vous remercierai jamais assez
    D'avoir publié mon livre
    D'avoir collés mes p'tits papiers
    Tous ces poèmes qui me font vivre [...]"

    Alan Cartner - Rue des âmes



  • Témoignages des auteurs Juillet 2008

    "[...]Réveillé par un fonctionnaire de la Poste j'ouvre ma porte, et voilà que ce mec se débarrasse contre une signature d'un colis encombrant d'une cinquantaine de livres ... Quelle tristesse ... Voilà que c'est fini, que ce premier bouquin existe bel et bien avec ma gueule au dos et quelques pages sur cette année d'écriture ... et que plus rien ne peut changer ... Certains, j'en suis sûr avant moi ont été fiers, ont embrassé tout ce qui était à leur portée ... je suis allé me recoucher ... Ma femme m'attendait. Elle m'a dit "c'est qui ?" J'ai répondu "un emmerdeur" ... qui veux tu que ce soit ? ... et je me suis rendormi ... avec un sourire sur les lèvres ...
    Merci à toute cette équipe, et pourvu que ça dure, car c'est du grand art de rester aussi aimable et compétent face à tous les grands malades que nous sommes, qui n'écrivent en fait que pour mieux se supporter ou porter la misère des autres pour les meilleurs ...[...]"
    GILOU -  L'A de l'amour

    "[...] ah, EDILIVRE!!! quel bonheur!!!
    je viens de recevoir mes livres ...
    qu'ils sont beaux ... qu'ils sont beaux ...
    ils sont plus beaux que l'arc-en-ciel,
    ils sont plus beaux que le sourire d'Ingrid BETANCOURT,
    ils sont beaux comme les anges du ciel,
    ils sont plus beaux que la PATEK PHILIPPE de Mr Sarkozy ...
    je suis fou de joie, je suis fou de bonheur ...
    vive EDILIVRE, pour que ne meure jamais, l'envie d'écrire ...[...]"
    "Hyène capricieuse" -  J'ai vu mourir ma mère



  • Témoignages des auteurs Mai 2008

    " [...] Permettez moi de féliciter tout l'équipe d'Edilivre pour la merveilleuse réalisation de mon ouvrage, mais aussi tous mes remerciements pour votre professionnalisme. La couverture est une réussite et bravo Edilivre pour ses conseils et sa gentillesse au téléphone. [...]"
    Claude Longatte - Vingt huit mois d'amour Tome 1 et Tome 2.

    " [...] Merci à toute l'équipe pour sa grande gentillesse et son accueil. Moi qui suis inconnue, je suis très touchée par votre sérieux envers moi et mes lecteurs. Vous avez respecté ma couverture et bravo pour la présentation. Vous m'avez permis de réaliser mon rêve, merci du fond du coeur. [...] "
    Béatrice Marquoin



Articles 251 à 260 sur un total de 260

Page :
  1. 1
  2. ...
  3. 22
  4. 23
  5. 24
  6. 25
  7. 26