Les personnages célèbres de romans ayant vraiment existé

Certains écrivains s’inspirent de faits divers de leur époque pour créer leurs personnages. Certains de ces héros sont devenus célèbres, nous faisant oublier leur véritable identité ... Voici quelques-uns de ces personnages légendaires qui ont réellement existé.

 

Notre dame de parisQuasimodo, le bossu tailleur de pierre

Dans "Notre Dame de Paris", de Victor Hugo, Quasimodo est le sonneur de cloches de la cathédrale. Il apparaît comme un monstre difforme, violent et soumis à Frollo avant de s'adoucir auprès de la belle Esmeralda. Hugo a écrit son roman pendant la grande rénovation de Notre-Dame, dans les années 1820 et allait chaque jour près du chantier afin de s'imprégner du lieu clé de son chef d’œuvre. Parmi les travailleurs, un sculpteur taciturne et bossu s'isolait sur la cathédrale pour son ouvrage et devint une source d'inspiration pour l'écrivain.

 

Vendredi ou la vie sauvageRobinson Crusoé, marin malchanceux

Dans le roman de Defoe, Robinson échoue sur une île déserte dans les années 1860, au large du Brésil où il restera 28 ans. Le roman s'inspire en réalité des aventures d'Alexandre Selkirk, un marin écossais qui, convaincu que son bateau était trop endommagé pour poursuivre, persuada le commandant de le déposer sur une île. Comme il l'avait prédit, le bateau coula, mais il fut contraint à la solitude pendant quatre ans, en compagnie de chats sauvages et de chèvres qu'il domestiqua.

 

Cyrano de BergeracCyrano de Bergerac, le vaillant

Dans la pièce d'Edmond Rostand, Cyrano est le héros romantique par excellence : courageux, loyal et dévoué. Il est aussi timide et désespéré par son physique peu flatteur. Sa foi absolue en l'Amour et son sens du sacrifice font de lui un héros magistral. Dans la vie, Savynien Cyrano de Bergerac était un parisien du 17ème et n'a jamais écrit aucune lettre d'amour pour un autre. Mais il était bel et bien un homme valeureux qui ne manquait pas de bravoure. Son nez était particulièrement proéminent mais il en était plutôt fier.

 

DraculaDracula, le tyran au charisme cruel

Le comte de Dracula né sous la plume de l'écrivain irlandais Bram Stoker est un vampire avide de sang et soumis aux pulsions les plus infâmes. Dans la réalité, Bram Stoker s'est inspiré de la vie d'un tyran roumain, Vlad III Basarab, dit Draculea ou encore «l'Empaleur ». Ce dernier régnait sur ses terres en véritable sociopathe. Tout délit était cruellement châtié et Vlad III n'hésitait pas à torturer et à mutiler son peuple qui le décrivait comme une créature "se repaissant de chair humaine et buvant du sang".

 

les trois mousquetairesD'Artagnan, le gentilhomme gascon

Dans le roman, le quatrième mousquetaire est l'éloquent héros d'Alexandre Dumas qui parvient à ses fins à force d'audace et d'aplomb. Dans la vraie vie, Charles de Batz de Castelmore, comte d'Artagnan a bien été mousquetaire, tout comme Athos, Porthos et Aramis. Mais contrairement à son alter ego romancé, son engagement auprès du roi fut bien moins glorieux et il était un gouverneur de Lille très impopulaire.


Cet article a été posté dans Autour du livre, Divers Mots-clés roman, théâtre, Alexandre Dumas, Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, héros, vampire, naufrage, Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, pièce de théâtre, Bram Stoker, Dracula, Frollo, faits divers, Quasimodo, Robinson Crusoé, vendredi ou la vie sauvage, Athos, Porthos, Aramis, D'Artagnan, Les trois mousquetaires, Vlad III Basarab, l'Empaleur, comte dracula, héro, Defoe, Esmeralda, le bossus de notre dame

Commentaires