Les romans épistolaires

Le roman épistolaire est un genre littéraire à part entier. La narration se fait au travers d’une correspondance fictive ou non d’un ou plusieurs personnages. Souvent utilisé pour obtenir un effet plus « réel », il commence à se développer au XVIIème siècle. Tour d’horizon des romans épistolaires.

 

Les Liaisons dangereusesLes liaisons dangereuses - Pierre Choderlos de Laclos (1782)

Le succès du roman est immédiat, mais il est aussi très vite frappé par une condamnation morale. Pendant une grande partie du XIXème siècle et son impression cessera. Ce n’est qu’au XXème siècle qu’il sera redécouvert. Il raconte l’histoire de deux nobles manipulateurs, sans morales et libertins du siècle des lumières : la marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont.

 

Inconnu à cette adresseInconnu à cette adresse - Kressmann Taylor (1938)

Correspondance entre deux amis et associés marchand d’art à San Francisco. Martin, allemands de souche, marié et père de trois enfants et Max, juif américain, célibataire. En 1932, Martin repart vivre à Munich, mais il reste en contact et les deux collaborateurs s’écrivent. L’histoire vient alors se mettre en travers de leur amitié.

 

lettres persanesLettre persanes – Montesquieu (1721)

Cette correspondance fictive entre deux voyageurs persans Usbek et Rica, et leurs amis respectif, restés en Perse. À sa publication en 1721, Montesquieu n’avoue pas en être l’auteur. En se présentant uniquement comme le traducteur du roman, il peut ainsi critiquer la société française sans subir de censure.

 

lettre d'une inconnueLettre d’une inconnue – Stefan Zweig (1927)

En lisant son courrier, un écrivain viennois découvre la lettre d’une femme. Elle lui raconte sa vie et lui confesse au fil des lignes son amour. Plus sa lecture avance plus l’écrivain R. se rend compte que l’auteur de cette lettre ne lui est peut-être pas si inconnue.

 

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchure de patates Le cercle littéraire des amateurs d’épluchure de patates - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows (2009)

En visite en Angleterre pour l’écriture d’un roman Mary Ann Shaffer profite de son séjour pour visiter l’île de Guernesey. Bloqué dès son arrivée dans la librairie de l’aéroport par un épais brouillard, elle lit plusieurs histoires sur l’occupation allemande de l’île pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ce n’est que vingt ans après qu’elle décide d’écrire sur le sujet. Très malade pendant la publication, Annie Barrows chargé de la correction et réécriture de son livre terminera l’œuvre et en deviendra co-auteur.

 

Julie ou La nouvelle HéloïseJulie ou La nouvelle Héloïse – Jean-Jacques Rousseau (1761)

Ce roman relate la passion amoureuse entre Julie d’Étranges une jeune noble et son précepteur Saint-Preux. En raison de leur différence de classe sociale, ils ne peuvent vivre leur amour au grand jour Saint-Preux quitte alors la Suisse pour Paris et Londres. Les deux protagonistes vont alors entretenir une correspondance épistolaire, malgré les changements respectifs dans leurs vies, avant le retour de Saint-Preux. À l’époque de sa publication l’ouvrage est un de ceux ayant réalisé les meilleures ventes de son époque.

 

DraculaDracula – Bram Stoker (1897)

Bram stoker raconte l’histoire du Comte Dracula, un vampire se nourrissant du sang des vivants et les transformant à leur tour en vampires. Ce récit épistolaire est composé de fragments de journaux intimes et lettres des différents personnages. On trouve aussi des articles de journaux et certains passages retranscrits car dans le récit enregistré au phonographe. Il épouse le point de vue des protagonistes, hormis celui du comte Dracula.

 

Et vous, quel est votre roman épistolaire préféré ?


Cet article a été posté dans Autour du livre, Divers Mots-clés auteurs, Les Liaisons dangereuses, épistolaire, Stefan Zweig, vampire, roman épistolaire, Montesquieu, Julie ou la nouvelle Héloïse, Bram Stoker, Dracula, genre littéraire, lettre, Jean-Jacques Rousseau, Pierre Choderlos de Laclos, Inconnu à cette adresse, Kathrine Kressmann Taylor, Lettre persanes, Lettre d’une inconnue, Le cercle littéraire des amateurs d’épluchure de patates, Mary Ann Shaffer, Annie Barrows

Commentaires